Cher petit papa Almo Nature… (+ édit du 29/12)

En cette période de fin d’année, je vois fleurir ici et là de nombreuses lettres à ce cher Père Noël pour lui demander tel ou tel cadeau sous le sapin.

Et bien moi cette année (même si j’ai été bien sage et que je veux bien quelques cadeaux utiles et beaux sous mon sapin, faut pas déconner non plus !) j’ai décidé d’adresse ma lettre au petit papa Almo Nature.
Oui Almo, comme la marque italienne d’alimentation pour animaux. Celle qui propose des recettes pour nos chats et nos chiens à priori plus saines que pas mal d’autres. Celle qui possède une liste de produits aussi longue que le bras et plus large que l’Amazone en crue. Celle surtout, qui ne répond pas vraiment aux questions de ses clients….

Depuis le 24 août 2015, je tente en effet d’obtenir des informations sur certains produits car elles n’apparaissent ni sur les emballages, ni sur le site de la marque, qui regorge pourtant de précisions (on s’y perd même un peu je trouve).

J’ai envoyé un long mail avec toutes mes questions, j’ai également utilisé le formulaire de contact. Une fois sur le site français de la marque, une fois sur le site en anglais.
Je n’ai jamais eu aucune réponse de la part du service français, et j’ai obtenu un mail en anglais, rédigé par une personne italienne, me disant qu’elle se renseignait et revenait vers moi. Je n’ai plus jamais entendu parler de cette personne, malgré ma relance.

J’ai contacté la marque sur twitter, et là, je dois dire qu’elle est beaucoup plus réactive et sympa, ce qui est très appréciable.
La chose a néanmoins trainé, trainé, trainé. J’ai reçu un joli colis pour me faire patienter (et me rendre compte en même temps que certaines recettes sont à base de panga. Pas bien le panga… Si je choisis la sardine sauvage ou le maquereau sauvage pour mon chat, ça n’est pas sans raison). Alors c’est très gentil et c’est une bonne technique pour calmer les clients mécontents, mais ça ne m’a pas donné les réponses tant attendues depuis des mois.

AlmoNature_OrangeLabelCat

Nous sommes aujourd’hui le 16 décembre 2015, soit pas loin de 4 mois après ma première prise de contact, et je n’ai toujours pas de réponses. Ou presque, le service commercial ayant fini par m’envoyer le 5 novembre en MP sur twitter les taux de minéraux de la gamme orange label bio.
(D’ailleurs aujourd’hui, je ne trouve même plus les sachets orange label bio sur le site de la marque… où sont-ils passés, mystère ?!)

J’avais en parallèle également contacté la marque allemande Porta 21 au sujet de l’une de ses références (des croquettes cette fois). J’ai eu toutes les réponses à mes questions, et les infos qui m’ont été transmises s’appuient sur un document listant tous les taux de minéraux des différents types de croquettes. Ce ne sont pas juste 3 chiffres sortis de leur contexte dont on ne peut pas vérifier du tout la véracité.
Malheureusement, ces infos ne me conviennent pas et je n’ai donc pas choisi d’adopter ces croquettes sur le long terme. Attention scoop : la marque prépare par contre une nouvelle recette pour 2016 !

Pour en revenir à Almo, j’avais déjà arrêté une première fois d’acheter leurs produits il y a fort longtemps après le changement de composition des croquettes orange label à la sardine, car déjà à l’époque je n’avais pas réussi à obtenir toutes les infos que je demandais et que cela m’avait déjà  beaucoup gênée.
J’avais pourtant une bonne image de cette marque mais j’avoue qu’elle se ternit de plus en plus.
Et pourtant je continue encore aujourd’hui à utiliser certains de leurs produits en espérant que les quelques infos grappillées auprès du service commerciale soient exactes.

En plus, je ne comprends pas pourquoi il est si difficile d’obtenir ces fichus taux de minéraux qui sont, chez les autres marques (et croyez-moi j’en ai étudié un certain nombre) presque toujours inscrites sur les emballages !

Du coup, oui, cher petit papa Almo, pour Noël, je rêve encore d’obtenir les réponses à mes questions du mois d’août !

Je te remets même ci-dessous les questions les plus importantes à mes yeux, on ne sait jamais, dès fois que tu lises mon blog (copié-collé exact d’une partie de mon email). Pas la peine de trop t’embêter avec  tout ce qui a trait au thon, j’ai éliminé ce poisson de l’alimentation de mon chat :

J’ai sous les yeux 2 sachets achetés hier en animalerie :
– Orange label Bio Poulet et légumes
– Orange label Thon et sardine

Pouvez-vous m’indiquer pourquoi le bio est présenté comme un aliment complet alors que le non bio est, lui, un aliment complémentaire ?

Pouvez-vous par ailleurs m’expliquer pourquoi le bio est fabriqué dans l’union européenne et le non bio en Thaïlande ? C’est un détail, mais cela m’intrigue !

Est-il également possible d’avoir la composition exacte et complète de ces 2 formules avec tous les pourcentages pour chacun des ingrédients ?

Les taux de minéraux sont également très importants, or je n’arrive pas à les trouver sur votre site et vos emballages. Puis-je connaitre les taux de calcium, phosphore et magnésium pour ces 2 recettes ?

Comment se fait-il que la gamme bio ne soit pas supplémentée en taurine ?

J’aimerais également si possible connaître la composition exacte des croquettes orange label à la sardine car elle avait me semble-t-il changé il y a quelques temps de cela et c’est pour cela que j’avais, dans le doute,  cessé de les acheter.

PS :  les illustrations de cet article proviennent du site d’Almo Nature.


Édit du 29 décembre 2015

J’ai reçu hier en message privé Twitter cette réponse de la marque. Je la retranscris ici dans son intégralité et sans y apporter aucune modification :

Chère Polly, votre lettre au Père Noël a été entendue !

Orange Label et Orange label Bio sont deux produits différents bien qu’ils appartiennent à la même gamme : ingrédients, recettes. Les fabricants sont aussi différents tout comme leurs profils nutritionnels.

La différence est que la gamme Orange Label va être supprimée et que les recettes seront ajoutées à la gamme Daily qui comprend déjà une ligne Bio historique, très appréciée par les chats.

Le fait que certaines recettes n’intègrent pas des minéraux spécifiques (telle que la taurine, par exemple) signifie que le produit en est naturellement enrichi. En outre, vous pouvez trouver la liste complète des ingrédients Orange Label sur l’étiquette.

Nous sommes sincèrement désolés pour le temps d’attente à vous fournir les réponses nécessaires.

Nous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année, à vous et votre chat ! 🙂

Si j’apprécie bien évidemment le fait qu’Almo ait pris un peu de temps pour me répondre suite à la publication de mon article, j’avoue être vraiment déçue par le manque réel de réponses à mes questions et certaines approximations (la taurine ne fait pas partie des minéraux, c’est un acide aminé).
Je pense que la personne ayant rédigé cette réponse n’est pas française (Almo est une marque italienne), ce qui explique à mon avis la tournure globalement maladroite de cette réponse.
Mais le réel problème réside bel et bien dans le fait que je n’ai toujours pas les réponses à mes questions !

1 / Je commence :

  • Quand je demande : « Pouvez-vous m’indiquer pourquoi le bio est présenté comme un aliment complet alors que le non bio est, lui, un aliment complémentaire ?
    Pouvez-vous par ailleurs m’expliquer pourquoi le bio est fabriqué dans l’union européenne et le non bio en Thaïlande ? »
  • On me répond : « Orange Label et Orange label Bio sont deux produits différents bien qu’ils appartiennent à la même gamme : ingrédients, recettes. Les fabricants sont aussi différents tout comme leurs profils nutritionnels. »

Euh oui, ok, mais encore ?
On apprend par contre au passage que les gammes Almo vont, une fois encore, connaitre des changements (« La différence est que la gamme Orange Label va être supprimée et que les recettes seront ajoutées à la gamme Daily qui comprend déjà une ligne Bio historique, très appréciée par les chats. »).

2 / Ensuite :

  • Quand je demande : Est-il également possible d’avoir la composition exacte et complète de ces 2 formules avec tous les pourcentages pour chacun des ingrédients ?
  • On me répond : « En outre, vous pouvez trouver la liste complète des ingrédients Orange Label sur l’étiquette. »

Vous vous doutez bien que si je pose la question et que je m’enquiquine avec ça depuis le mois d’août, c’est bien que je n’ai pas trouvé de réponse satisfaisante sur l’étiquette !
Voilà donc exactement ce que je peux lire sur l’étiquette d’un sachet Orange Label Bio avec poulet et légumes (seul type de sachet que j’ai décidé de conserver pour mon chat) :
Composition : viandes et sous produits animaux (min. 37% dont poulet 4% min), légumes (carottes et petits pois min 4% dans la sauce), céréales, substances minérales. Additifs nutritionnels : Vitamine D3 275 IU/kg.

J’imagine bien qu’on ne me dira jamais exactement quels sont les sous-produits animaux utilisés, mais j’aurais bien aimé savoir exactement quelles céréales sont employées par exemple… Riz, soja, maïs, un mélange ?  Mystère !
Ces céréales sont-elles toujours les mêmes ou bien la marque Almo les change-t-elle en fonction de leur coût de revient au moment de l’achat de ses matières premières ? Car oui, quand la formule n’est pas fixe (le terme générique de « céréales » peut désigner diverses céréales), les ingrédients peuvent varier… la compo n’est donc en fait pas forcément toujours la même d’un lot à l’autre !

3 / Ensuite :

  • Quand je demande : « Les taux de minéraux sont également très importants, or je n’arrive pas à les trouver sur votre site et vos emballages. Puis-je connaitre les taux de calcium, phosphore et magnésium pour ces 2 recettes ? »
  • On me répond : rien du tout ! J’avais par contre réussi à obtenir des indications plus ou moins précises un peu avant (voir plus haut dans mon article).

4 / Et enfin :

  • Quand je demande : « Comment se fait-il que la gamme bio ne soit pas supplémentée en taurine ? »
  • On me répond : « Le fait que certaines recettes n’intègrent pas des minéraux spécifiques (telle que la taurine, par exemple) signifie que le produit en est naturellement enrichi. »

Mouais… Déjà la taurine, c’est un acide aminé ! Ensuite, je ne suis pas certaine du tout que la quantité de taurine présente dans un aliment transformé et ne contenant pas uniquement des protéines d’origines animale soit suffisante. Mais c’est une simple supposition à prendre comme telle, je ne mets en aucun cas Almo en doute là-dessus ; il faudrait en effet réellement que j’en sache plus pour avoir un avis définitif et valable à ce sujet.
Personnellement, comme cet aliment humide ne constitue qu’un tiers de la ration journalière de mon chat et que les 2/3 restants sont, eux, supplémentés en taurine, je choisis de penser qu’il n’y a pas de risque de carence.

Voilà donc pour cette mise au point, qui je l’espère vous permettra de vous faire un avis.
Pour ma part, je suis toujours en quête de croquettes et aliments humides réellement satisfaisants pour mon chat.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

wpDiscuz