DIY : déodorant au lilas blanc.

Pour commencer le mois de février je vous propose une petite recette afin de concocter un déodorant doux maison.
Comme c’est la première fois que je réalise ce genre de produit j’ai simplement choisi de me fier à une recette très simple de chez Aroma-Zone.

J’avoue que malgré tout le bien que j’avais dis l’an dernier du déodorant à la sauge Weleda, comme à chaque fois, j’ai fini par déchanter. Je ne sais pas si c’est moi ou s’il y a une réelle explication à ce phénomène mystérieux (!) mais j’ai toujours l’impression que même les déos que je trouve plutôt efficaces au départ finissent par ne plus marcher sur moi au bout de peu de temps…

Je n’ai donc pas du tout résolu ma quête du déo bio « magique » pour le moment. Alors plutôt que de continuer à tester tous les produits qui me passent sous la main, j’ai décidé de me lancer dans la fabrication maison.  Au moins là je sais précisément ce que je mets dedans, et donc, ce qui marche ou ne marche pas sur moi !

Voici donc la recette de mon premier essai.

Ingrédients :
deo lilas blanc
– 35,5 ml d’eau minérale
– 10 ml d’hydrolat d’hamamélis bio
– 5 ml de poudre d’arrow root bio
– 35 gouttes d’actif Bacti-Pur
– 19 gouttes de fragrance cosmétique Lilas blanc
– 10 gouttes de conservateur Cosgard


Préparation :

deo lilas blanc

– Commencer par bien nettoyer la surface sur laquelle vous allez travailler, ainsi que vos mains et vos ustensiles.

– Mettre l’eau minérale, l’hydrolat d’hamamélis et la poudre d’arrow root dans un bol.
– Bien mélanger à l’aide d’un mini-fouet.
– Faire chauffer l’ensemble au bain-marie en mélangeant jusqu’à obtention d’un gel fluide.
– Sortir du bain-marie et ajouter l’actif Bacti-Pur, le Lilas Blanc puis le Cosgard en prenant bien soin de mélanger correctement entre chaque ajout. La texture se gélifie peut à peu. C’est surprenant !
– Il ne reste plus qu’à transférer la préparation dans un roll-on (que j’ai également pris chez Aroma-Zone car je n’ai pas pu en trouver un qui s’ouvre parmi mes vieux déos bien entendu !) et le tour est joué


Mes conclusions :

au niveau de la réalisation du déodorant, aucun souci, c’est vraiment très très simple. N’importe quel débutant y arrivera aussi bien que moi, aucun doute là dessus !
Au niveau de l’odeur, rien n’a redire, j’aime beaucoup. Et puis j’imagine qui si l’odeur de Lilas vous dérange, il suffit de la remplacer par une autre qui vous plait plus, non ?
Quant à l’efficacité, pour le moment je trouve que c’est plutôt satisfaisant mais cela ne fait que 2 jours que je l’utilise. Ce déodorant n’empêche pas de transpirer mais par contre, pas de mauvaises odeurs en fin de journée à priori !

Et vous, vous avez enfin trouvé un déo bio satisfaisant ? Que pensez-vous de la pierre d’alun que j’évite car je n’arrive pas réellement à savoir si elle est  totalement inoffensive ou non (je lis tout et son contraire à ce sujet) ?

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "DIY : déodorant au lilas blanc."

avatar

crafthoneybee
Invité
4 années 3 mois plus tôt

idée originale à tester…

conceptualisthic
Invité
4 années 3 mois plus tôt

Merci pour cette recette je vais tester ça soon

Chibi
Invité
4 années 3 mois plus tôt

Oh oui ça a l’air bien simple, je testerai quand mon déo sera vide 🙂

Matt
Invité
Matt
3 années 11 mois plus tôt
Ne cherchez plus 12h à 14h. Le seul vrai déodorant 100 % naturel et qui marche est la pierre d’alun. Mais attention il y a 2 types de pierre d’alun : la 100 % naturel dont sa composition est 100 % potassium alum/alun, rien d’autre. Très économique car peu cher et dure très longtemps, environ 1 an pour une pierre de taille moyenne. Imbattable sur le rapport qualité/prix. Et le 2ème type de pierre d’alun qui est 100 % synthétique donc industriel et chimique dont sa composition est 100 % ammonium alun, qu’il faut évidemment éviter. A l’œil nu vous… Read more »
Matt
Invité
Matt
3 années 11 mois plus tôt

Aucun danger pour la pierre d’alun naturelle. Par contre la pierre d’alun synthétique là oui elle est dangereuse pour la santé. On entend tout et son contraire car les gens ne font pas la distinction entre les 2… voilà tout. Mais si vous regardez bien quand on parle en négatif de la pierre d’alun c’est pour la version synthétique mais parfois ils ne précisent même pas malheureusement. Je n’ai jamais rien vu ou entendu quoique ce soit de  »dangereux » pour la version naturelle.

trackback

[…] déo : fabrication maison qui me revient à environ 1,30 € les 50 ml, soit 1 mois environ d’utilisation […]

trackback

[…] la verveine. J’utilise l’hydrolat d’hamamélis uniquement pour la préparation de mon déo maison car il est astringent, mais je ne suis pas capable d’en dire plus sur ses effets et […]

wpDiscuz