Society, you’re a crazy breed.

eddievedder-20170619-tts-site-large-3

Sur la BO d’Into the Wild, le film de Sean Penn sorti en 2007. Interprété par Eddie Vedder et composé par Jerry Hannan.
Ce morceau et cet album tournent à nouveau en boucle chez moi. Je vous laisse donc avec ça pour ce long week-end…  Sortez prendre l’air, allez courir, voyagez, prenez le temps d’écouter de la bonne musique, de lire, et profitez.
Le lecteur pour écouter ce titre est juste en dessous des paroles. Et si vous savez qui est l’auteur de la sublime photo de Monsieur Eddie Vedder juste au-dessus, n’hésitez pas à me l’indiquer !

 

It’s a mystery to me
We have a greed
With which we have agreed

You think you have to want
More than you need
Until you have it all you won’t be free

Society, you’re a crazy breed
I hope you’re not lonely without me

When you want more than you have
You think you need
And when you think more than you want
Your thoughts begin to bleed

I think I need to find a bigger place
‘Cause when you have more than you think
You need more space

Society, you’re a crazy breed
I hope you’re not lonely without me
Society, crazy and deep
I hope you’re not lonely without me

There’s those thinking more or less less is more
But if less is more how you’re keeping score?
Means for every point you make
Your level drops
Kinda like it’s starting from the top
You can’t do that

Society, you’re a crazy breed
I hope you’re not lonely without me
Society, crazy and deep
I hope you’re not lonely without me

Society, have mercy on me
I hope you’re not angry if I disagree
Society, crazy and deep
I hope you’re not lonely without me

 

Mon avis sur la Biotyfull Box de mai.

biotyfullbox_mai_blogbionature

Bonjour, bonjour ! J’espère que vous allez bien depuis mon dernier article !
Même si j’ai pas mal de choses à raconter par ici, je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas bien à m’y mettre en ce moment.
Pour reprendre le rythme tranquillement, et  avant de peut-être (?), dans quelques temps, plonger vers des domaines un peu plus personnels, je vous propose aujourd’hui tout simplement de découvrir avec moi le contenu de la dernière Biotyfull Box .

Comme à mon habitude, j’ai attendu d’avoir testé tous les produits pour pouvoir vous en parler correctement.
Je dois dire que lorsqu’elle est arrivée, je n’ai pu m’empêcher d’être un peu déçue en découvrant son contenu qui me semblait moins fourni que d’habitude : quatre produits qui semblaient vraiment petits, accompagnés d’un goodie dont je n’ai personnellement pas l’utilité.

Et puis je me suis réellement penchée dessus, et je me suis rapidement aperçue que j’avais jugé cette nouvelle édition un peu vite  car, grâce à deux chouettes produits, elle s’avère finalement être l’une de mes préférées depuis que je reçois cette box beauté !

En effet, sur quatre produits, j’ai eu deux vrais coups de cœur !

Le premier est pour le vernis à ongles Zao make-up couleur cerise noire. C’est bien simple : je l’adore et je le porte non-stop depuis que je l’ai reçu.
Si je mets rarement du vernis sur les mains, j’en porte en revanche très souvent sur les pieds. J’aime les couleurs sombres et j’avais jusqu’à présent l’habitude d’un vernis gris foncé Kure Bazaar.
Je connais bien d’autres produits de la marque, mais je n’avais jamais testé les vernis Zao jusqu’à présent. Après test intensif sur mes pauvres pieds souvent enfermés dans des bottes ou des baskets de running, je peux vous dire que ce vernis résiste très bien !
Je l’applique exactement comme à mon habitude : une couche de base transparente Kure Bazaar, puis deux couches de vernis, et pas de top coat.
La couleur est vraiment belle, un rouge violacé très sombre, presque noir, qui porte donc son nom de cerise noire à merveille. Je lui trouve un petit côté goth qui n’est pas pour me déplaire du tout !

zao_vernis
Au niveau de la composition, il est exempt de toluène, formaldéhyde, résine de formaldéhyde, camphre synthétique, dibutyl phtalate, paraben, xylène et colophane (c’est donc un vernis 8 free), et il est vegan.

Trouver de bons vernis clean n’est vraiment pas évident et je ne regrette pas du tout cette découverte.
J’apprécie également le fait que le flacon fasse 8ml car je ne termine jamais les contenants plus gros et cela m’énerve de gaspiller.

Cette teinte semble pour le moment Lire la suite

Interview et concours Le Marché de Cybèle.

concours_biocybele_header

Comme promis jeudi, je vous retrouve aujourd’hui pour vous faire découvrir un peu plus en détails Le Marché de Cybèle, et sa créatrice, Diane, une vraie passionnée de produits bio et éthiques.

Si la boutique est encore toute jeune, Diane connaît déjà bien les marchés villageois et sait de quoi elle parle quand il s’agit de proposer des produits de qualités, respectueux à la fois des consommateurs et des producteurs ! Ca n’est donc pas un hasard si elle a choisi de distribuer uniquement des produits labellisés Nature et Progrès, une mention beaucoup plus exigeante que tous les autres labels (vous pouvez trouver la charte N&P ici pour en savoir plus).

Allez, je lui laisse la parole pour qu’elle vous présente son activité à taille humaine et sa sélection de petits producteurs français, et on se retrouve ensuite en fin d’article avec une surprise pour l’un.e d’entre vous !

7c0f21_836b812ad1c34099a0f8a41bce9f9eec~mv2


Le site

  • Peux-tu nous présenter rapidement le Marché de Cybèle ? Quels sont les raisons qui t’ont décidée à te lancer en ligne ?

Le marché de Cybèle propose des produits bio uniquement sous mention Nature & Progrès (cosmétiques, alimentation non périssables, encens) et fabriqués artisanalement par des petits producteurs français.

Si j’ai décidé de me lancer sur un site en ligne c’est parce qu’Internet me permet de capter plus de personne. Je fais également les marchés.

  • Pourquoi avoir choisi le nom de cette déesse antique, représente-t-elle quelque chose de particulier pour toi ?

Elle ne représente rien de vraiment particulier pour moi mais je cherchais un nom pour mon site et comme j’aime l’Histoire je me suis dit que j’allais chercher du côté des déesses, si jamais je trouvais un nom de déesse un peu original représentant la nature. Et je suis tombée sur Cybèle, une déesse phrygienne personnifiant la nature sauvage, j’ai adoré le nom et la signification.

Les labels

  • Le label Nature et Progrès est celui que j’essaie de privilégier pour mes achats personnels et je suis ravie de trouver enfin une boutique en ligne ayant fait le choix de proposer uniquement des produits sous cette certification ! Comment as-tu eu l’idée de te concentrer uniquement sur ce label exigeant ?

J’ai créé ce site dans le but de combler un manque : celui de ne pas trouver facilement et sur un seul site des produits de petits producteurs adhérents à la mention N&P. Etant moi-même fan de cette mention, c’est un manque que j’ai ressenti quand j’ai commencé à m’intéresser aux produits bio et sains.

  • La multiplication des labels bio est peut-être plus déstabilisante que rassurante pour le consommateur qui peut s’y perdre facilement, qu’en penses-tu ?

Oui je suis d’accord, surtout quand on décrypte bien tous les ingrédients présents dans les produits labellisés bio comme le laureth sodium sulfate qui est un produit qui peut être irritant pour la peau. Cependant Lire la suite

Mon avis sur le déodorant mandarine « En Douce Heure ».

deo_douceheure_blogbionature_header

Bonjour, bonjour ! Ça y est je suis de retour après un joli périple islandais dont je vous parlerai certainement sur le blog dans quelque temps. En attendant, je vous propose de vous donner mon avis sur un déodorant que j’ai découvert juste avant mon départ.

Trouver le bon déo a souvent été un casse-tête pour moi, même avant mon passage au naturel, et c’est un sujet que j’ai déjà évoqué régulièrement par ici.
J’ai pendant longtemps fabriqué mon propre produit, que je trouvais efficace mais dont je me suis lassée. Puis je suis passée à l’huile essentielle de palmarosa, dont j’apprécie particulièrement la simplicité, et que je continue d’utiliser de temps à autre, mais dont j’avoue être moyennement fan de l’odeur (même si j’ai fini par bien m’y habituer).
J’ai ensuite basculé vers les déodorants solides en pot de chez Schmidt’s et j’en suis aujourd’hui une adepte totale ! Cependant, les pots de la maison arrivant à leur terme, j’ai décidé d’en profiter pour tester autre chose avant de probablement y revenir.

Et j’ai donc jeté mon dévolu sur le déodorant à la mandarine de la marque française, artisanale, et certifiée Nature et Progrès, En Douce Heure.

Exit le pot et l’application au doigt, place au stick ! Même si, personnellement, le fait de mettre mon déo avec les doigts ne me gêne absolument pas, j’ai bien conscience que ça n’est pas le cas de tout le monde ! Le stick reste donc à mon avis le format correspondant le mieux à la majorité d’entre-nous, et il est sans aucun doute le plus pratique.

header_blogbionature_endouceheure

Ce stick En Douce Heure s’applique facilement avec sa texture un peu crémeuse, ni trop sèche, ni trop grasse, et ne laisse pas de film ou de sensation désagréable sur la peau.
On peut s’habiller sans aucun problème juste après l’application.
De plus, pas la peine de tartiner trois tonnes de produit, un aller-retour sous chaque aisselle faisant, je trouve, bien l’affaire.
Il ne laisse par ailleurs aucune trace sur les vêtements noirs.

Au niveau de sa composition, il est difficile de faire mieux et plus doux ! Il est 100% naturel, et tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. Voyez plutôt : Lire la suite

J’ai testé : la box Evidence.

evidencebox_blogbionature_header

Bonjour, bonjour ! Me voici de retour aujourd’hui pour vous donner mon avis sur une box dont j’avais déjà entendu parler mais que je n’avais pas encore eu entre les mains jusqu’à ce joli mois d’avril : la box Evidence.

Stéphanie, sa créatrice, et moi, partageons pas mal de points communs : l’amour des voyages et de la course à pied, des origines iséroises (même si elle est aujourd’hui basée dans la belle ville d’Annecy), et bien entendu un intérêt certain pour les cosmétiques bio !

C’est donc tout naturellement, et aidée par son compagnon, Romain, qu’elle a décidé de lancer sa propre box, il y a quelques mois de cela (à l’été 2016 si je ne me trompe pas).
Le concept : chaque mois, deux soins adaptés à nos besoins et notre profil, un produit de maquillage dont on choisit la couleur, et une petite douceur. Tous les produits sont biologiques et européens. J’ai d’ailleurs bien apprécié le petit clin-d’œil au Brexit sur le site de la box ! Et je suis bien d’accord, il serait terriblement dommage de se priver des excellentes marques britanniques. 😉

Vous l’aurez compris, sur le papier, cette box semble avoir tout bon ! Vous voulez maintenant savoir si l’édition du mois d’avril réussit à tenir ses promesses ? Pas de problème, c’est par ici !

Au moment de la réception de mon colis, j’ai déjà été très agréablement surprise par l’absence totale d’emballages superflus ! C’est clairement le genre de détails que j’apprécie énormément, donc chapeau sur ce coup-là !
La box est Lire la suite

Ethique et alternatif ?

header_(c)bloodmilk

Comme le savent ceux qui me suivent régulièrement ou qui me connaissent personnellement, j’ai beau utiliser quasi-uniquement des produits bio, refuser les tests sur les animaux, pratiquer le yoga, ne pas manger de viande, et avoir un blog mignon avec un joli petit piou-piou vert dans la bannière (!), je suis assez loin de la représentation encore courante aujourd’hui (qui a dit cliché ?!) des personnes avec ce type de profil.

Bien que cette image soit encore tenace, elle me semble tout de même de moins en moins d’actualité.  Néanmoins, si je croise effectivement toute sorte de personnes dans mon magasin bio, sur les marchés de producteurs, ou dans les événements directement liés à ce type de mode de vie, j’ai pourtant assez rarement l’occasion de rencontrer des gens avec des goûts similaires aux miens.
En effet, il semblerait que j’aie un style assez affirmé ainsi qu’un goût certain pour les choses couramment qualifiées d’alternatives et hors-normes. Les trois quarts de ma garde-robe sont noirs, j’écoute principalement du metal et des artistes plutôt obscures et/ou confidentiels, la saison que j’apprécie le moins est sans aucun doute l’été… bref, vous avez une idée du tableau !

Cependant, s’il y a bien une chose que j’ai apprise avec l’âge, c’est que, quel que soit notre profil, il y a très peu de chance qu’il soit totalement unique (comme quoi, persister dans ses goûts d’ado n’empêche pas de gagner un peu en sagesse les amis 😉 )
Du coup, comme il ne n’a pas forcément été évident pour moi de trouver des vêtements, parfums et autres bijoux qui correspondent à mes goûts tout en respectant mes critères éthiques, j’ai décidé de partager avec vous les résultats de mes recherches ainsi que mes créateurs favoris car je suis certaine que ça pourra plaire à certains/certaines d’entre vous.


 BIJOUX

Créée par Jess à Philadelphie en 2008, Bloodmilk est une marque de bijoux que j’apprécie énormément et que je suis depuis ses débuts. Toutes les pièces sont inspirées par l’histoire et les croyances personnelles de Jess, mais des liens peuvent systématiquement être tissées avec la littérature, l’art, la mythologie etc…
Tous les modèles sont imaginés par la créatrice qui réalise également les moulages des différents éléments qu’elle utilise dans ses pièces, comme les serres de rapaces par exemple.
Les pièces, en argent pour la plupart, sont ensuite fondues par une fonderie familiale (toujours la même depuis les débuts) sur la cote est des Etats-Unis.
Jess est maintenant aidée pour répondre aux demandes de ses clients car la marque a bien grandi ces dernières années, mais elle reste néanmoins toujours à taille humaine et complètement artisanale, la notion de communauté étant primordiale pour la créatrice.
Je possède plusieurs pièces, et ce depuis plusieurs années, je peux donc vous assurer que la qualité est au rendez-vous et que le service client est au top !

bloodmilk

Thrjar est un projet montée par la photographe norvégienne Daria Endresen, à l’univers particulier, sombre, et très personnel.
J’avais remarqué Lire la suite