12 idées pour un Noël « made in Grenoble »

cadeaux_header

J’imagine que cela n’a échappé à personne :  ça y est, Noël approche à grands pas ! Et ça n’est pas pour me déplaire car j’aime beaucoup cette période de l’année.

J’ai décidé aujourd’hui de vous proposer une sélection de douze idées de cadeaux 100% grenoblois. Comme à mon habitude, j’ai privilégié les artisans indépendants, le local, le bio, le zéro déchet. Certaines de ces idées cadeaux s’adressent exclusivement aux grenoblois.e.s, mais la plupart d’entre elles sont également  commandables ! J’ai bien-entendu essayé de penser à tout le monde et de présenter des choses adaptées à tous les budgets.

Allez hop, c’est parti !

Si vos proches et vous aimez le fait-main et les plantes, vous trouverez peut-être votre bonheur de ce côté :

blogbionature_noel_grenoble_1

  • Au Temps des Fées // herboristerie.
    En plus de produits cosmétiques naturels et biologiques, vous trouverez ici de bonnes infusions de plantes concoctées par Stéphane Rossi, docteur en pharmacie et créateur de l’herboristerie.
    Prix : à partir de 6,90€ les 80 ou 90g.
  • Aurélie Morin // céramiste.
    « A l’heure où tout s’accélère, dans l’atelier, c’est la matière qui donne le tempo. »
    Prix : tasses à partir de 13€, vases entre 32 et 58€.
  • My Favorite Thing // objets déco personnalisables faits main.
    Déco mais aussi accessoires de rangement et zéro déchet avec les cotons à démaquiller réutilisables !
    Prix : à partir de 12€ (comptez 35€ pour une housse de coussin personnalisée).
  • Emily’s stuff // pin’s et petits cadeaux.
    Graphiste de formation, Émilie (ma copine de bains nordiques, vous vous rappelez ? 😉 ) imagine de joli pin’s qui suivent les saisons. Mon coup de cœur : le beau chat noir avec sa monstera !
    Prix : entre 9 et 11€.


Pour les gourmands et autres amateurs de bonnes bières et whisky, c’est par ici que ça se passe !
Et il y a même de quoi transporter son goûter en mode zéro déchet et se laver les mains après la dégustation ! Lire la suite

Et si le recyclage de vos cartouches d’impression vous rapportait un peu d’argent ?

header_cartouche

Bonjour à toutes et tous ! On se retrouve aujourd’hui pour un second article dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets.

Après les idées simples pour réduire le volume de nos poubelles domestiques que je vous proposais dans mon précédent article, je vous présente aujourd’hui une solution elle aussi très facile à mettre en œuvre et pourtant encore relativement méconnue du grand public afin de recycler vos cartouches d’imprimante.

Nous sommes en effet nombreux à posséder une imprimante de bureau à jet d’encre pour notre usage personnel et/ou professionnel. Dans mon cas par exemple, même si j’ai drastiquement réduit son utilisation, je m’en sers encore régulièrement pour imprimer les factures de ma petite entreprise pour les clients que cela rassure de conserver une trace papier de leurs dépenses.

Sauf qu’une fois les cartouches terminées, il est souvent un peu galère de s’en débarrasser quand aucun point de collecte ne se trouve vraiment à proximité. Et c’est ici qu’intervient ma solution du jour : cartouche-vide.fr ! Là où elle s’avère vraiment maline pour vous, c’est qu’en plus de désencombrer votre poubelle d’un déchet parfaitement réutilisable, elle vous permet de récupérer quelques euros au passage ! Lire la suite

Des idées simples pour réduire ses déchets.

dechets_header

Si vous êtes sensible aux questions environnementales, cela ne vous aura peut-être pas échappé, demain débute la semaine européenne de réduction des déchets.

C’est donc dans ce cadre que s’inscrit ce nouvel article car il me semble que c’est un sujet crucial, tout comme celui du climat, qu’il n’est plus possible de prendre à la légère.

Parce que je sais qu’il peut être difficile de savoir par quel bout prendre le problème et qu’il est bien souvent encore compliqué de savoir ce que l’on peut faire à son échelle, je vous propose aujourd’hui de découvrir ou redécouvrir quelques solutions rapides et simples à mettre en place pour réduire très concrètement sa quantité de déchets.

Bien évidemment, je ne peux pas m’empêcher de débuter cet article avec un principe qui me tient à cœur, que vous connaissez déjà, mais qu’il est bon de remettre en avant régulièrement : le meilleur déchet reste toujours celui que l’on ne produit pas ! Cela parait évident mais oui, le meilleur moyen de réduire le volume de ses poubelles reste bel et bien le fait de repenser sa consommation ! De quoi ai-je besoin ? Est-ce vraiment nécessaire ? Vais-je réellement m’en servir ? N’y a-t-il pas un autre moyen de résoudre mon problème ?

Mais pour le reste, on fait quoi alors ?

affiche-serd

  • Dans la salle de bain.

Je commence volontairement par cette pièce car il me semble que c’est celle où l’on peut mettre en place de petites choses efficaces instantanément et où il est possible de voir le volume de sa poubelle décroître extrêmement vite. C’est motivant !

Il est par exemple possible de remplacer bon nombre de produits liquides par leurs équivalents solides facilement trouvables sans emballage (ou au pire du pire, avec un tout petit emballage en carton recyclable sans plastique).
A vous donc les shampoings solides, les savons à froid tout doux pour la peau, les dentifrices solides et rechargeables, voire les crèmes et baumes hydratants solides également !
On trouve maintenant ce genre de produits en magasins bio et quand ça n’est pas le cas, il suffit de prévoir un peu à l’avance et/ou de se coordonner avec des ami.e.s pour passer une commande groupée sur internet.

Ma marque favorite pour les shampoings solides est par exemple Pachamamaï. C’est aussi vers elle que je me tourne lorsque j’achète du dentifrice solide.

Il est également très simple de bannir totalement les cotons à démaquiller et les cotons-tiges à usage unique. Il suffit pour cela de Lire la suite

Grenoble en vrac !

vrac_header

Je vous propose aujourd’hui un article qui sera bien utile aux grenoblois souhaitant réduire leurs déchets mais qui ne savent pas vraiment par quel bout s’y prendre !

L’une des solutions simples à notre disposition pour réduire les déchets que nous produisons réside tout bêtement dans le fait de réduire la quantité d’emballages inutiles entrant dans nos logements. Et pour cela, l’étape cruciale est à mon avis de faire ses courses en vrac le plus souvent possible.

Il y a encore peu de temps, seul le marché pouvait être une alternative zéro déchet ou presque aux courses en grandes surfaces, pour les denrées alimentaires principalement.
Mais depuis un moment maintenant, à Grenoble comme dans pas mal d’autres villes, on voit fleurir les épiceries 100% vrac. Signe que le changement est vraiment en train de s’installer : même les enseignes de grande distribution comme Carrefour ou Casino, mettent en place des rayons vrac (autrefois réservés aux seuls magasins bio) dans leurs supermarchés !

Si comme moi vous tendez plutôt à éviter la grande distribution, voici un petit annuaire d’adresses vrac et zéro déchet de Grenoble. C’est parti !

L’incontournable épicerie vrac et locale de la ville est pour moi La Bonne Pioche.

Je fréquente cette enseigne depuis son ouverture, l’accueil y est toujours sympathique, et comme le magasin est situé en plein centre de Grenoble, il est très pratique de s’y rendre à pied avec son petit caddy à roulettes !

On y trouve quelques fruits et légumes locaux, des céréales pour le petit déjeuner, du thé et du café, des tablettes de chocolats, des bières, des épices, des huiles, du vinaigre, des pâtes, du riz, du quinoa français etc…
Mais également des savons solides et liquides, du papier toilette, des produits d’entretien tout prêt ou des ingrédients pour les fabriquer, des sacs à vrac et des contenants, des produits d’hygiène et cosmétiques solides, du pain, des œufs, des yaourts et du fromage…
Pour ma part, si je n’arrive pas à faire toutes mes courses chez eux, j’y trouve déjà pas mal de choses !

L'épicerie, La Bonne Pioche, ouvrira ses portes à Grenoble en septembre et proposera des produits locaux sans emballage.


LA BONNE PIOCHE
2 Rue Condillac
38000 Grenoble
Ouvert du lundi au samedi, de 10h à 20h


La seconde épicerie vrac de la ville Lire la suite

J’ai testé : Ma French Box.

header_mafrenchbox

Hello ! Je vous retrouve en ce début d’automne pour vous parler d’une box que j’ai eu l’occasion de tester ce mois-ci et que je suis sincèrement contente de pouvoir vous présenter ici tant Sindy, sa créatrice, prend soin de son projet et y met clairement tout son cœur.

Ma French Box c’est une box un peu hybride, avec à la fois des produits cosmétiques, de la déco, des gourmandises, des bijoux… Ce qui lie tout cela est le fait que tout soit fabriqué en France, bio et/ou naturel, non testé sur les animaux, en grande majorité issu de l’artisanat, et qu’il n’y ait pas d’échantillons mais uniquement des produits « full-size ».

Une attention toute particulière est apporté à l’emballage de la box et des produits qui la composent. Sindy a bien compris que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas et cherche à tendre le plus possible vers le zéro déchet pour sa box. Elle demande par exemple à ses partenaires de ne pas emballer leurs produits car ils le seront dans la boite ; boite très sobre, elle-même confectionnée en carton recyclé et biodégradable.
Pour présenter les produits à l’intérieur, Sindy a recours a de jolis pochons réutilisables en tissu, cousus par la chouette marque lyonnaise Kufu. Le tout est calé avec les chutes de papier kraft utilisé pour emballer les box au moment de l’expédition (je dois néanmoins préciser que ce mois-ci, il y avait un peu de plastique bullé pour sécuriser les produits en verre et que je ne sais pas si c’est habituel).

blogbionature_kufu_lesimpatientes

Les divers papiers que l’on retrouve souvent dans ce type de box, avec des explications sur les produits, sont également minimisés. Le petit récapitulatif des produits du mois est imprimé sur du papier ensemencé avec des encres à base d’eau. Et si besoin, il suffit de se rendre sur le site pour retrouver toutes les informations sur les articles reçus.
Je trouve personnellement que c’est quelque chose de très appréciable car on a souvent tendance à se laisser envahir par la publicité et les papiers divers non sollicités, même en faisant très attention ; là au moins, le problème est presque totalement éliminé à sa source (deux articles avaient néanmoins une petite présentation papier ce mois-ci).

Maintenant que vous savez tout ça, je suis sûre que vous avez envie de découvrir le contenu de la box de septembre !
Je dois dire que pour moi, la découverte a été presque totale puisque sur les 5 produits proposés ce mois-ci, je connaissais uniquement la marque Note Suave et ses bougies végétales parfumées.

Dès l’ouverture de la boite, Lire la suite

Que pensez-vous de la lithothérapie ?

lithotherapie_blogbionature_header

Bonjour, bonjour ! Ça y est l’été touche à sa fin, le blog sort de sa torpeur, et je vais pour ma part pouvoir en profiter pour me reposer un peu et faire quelques travaux chez moi après une saison estivale chargée côté boulot !

On se retrouve donc aujourd’hui avec un petit article un peu différent afin de reprendre en douceur. Et pour cette fois, ça n’est pas vraiment moi qui vais vous donner mon avis car c’est bien le vôtre que je cherche à découvrir aujourd’hui !

Je m’interroge en effet depuis un long moment sur la lithothérapie, cette pratique qui consisterait à prendre soin de soi (therapeia) grâce aux pierres (lithos). Sauf que, vous commencez à me connaître un peu, je suis pour le moins dubitative sur la question !
Tout comme les fleurs de Bach, déjà évoquées sur le blog il y a quelque temps, je suis convaincue que l’effet placebo est un point clé de la lithothérapie et je n’exclus pas du tout que cette pratique puisse avoir un effet réel sur les personnes qui y ont recours, cependant je doute néanmoins fortement qu’il y ait quelque chose de tangible, démontrable, scientifique, à en tirer !

chrystal-3004351_1280

Depuis mon enfance, je m’intéresse aux minéraux, j’apprécie beaucoup lorsque je trouve de jolis spécimens lors de mes balades, je parcours toujours avec plaisir les ailes des muséums qui leur sont dédiées, et je songe sérieusement à me remettre à fréquenter les bourses aux minéraux comme je le faisais avant avec mes parents.

Ce qui m’a emmenée à prêter attention aux pierres en premier lieu, c’est la géologie, l’une de mes grandes passions quand j’étais petite. Plus concret et scientifique tu meurs !
Cependant, je m’intéresse également à Lire la suite