Bleuforêt : mes chaussettes made in France !

Comme vous le savez, j’ai l’habitude de consommer le plus local et/ou français possible pour ma nourriture depuis un bon moment maintenant.
J’essaie également de fonctionner de cette manière du côté de l’habillement. Si je ne suis pas une grande consommatrice de vêtements, je fais en revanche attention à leur côté éthique et à leur mode de fabrication. Je recherche en général des vêtements qui vont pouvoir durer le plus longtemps possible, et que je continuerai à porter avec plaisir au fil des années.
J’avoue que je n’ai pas vraiment le reflex « seconde main », en grande partie parce que je trouve très rarement mon bonheur en friperie malheureusement. Par contre, je ne mets plus du tout les pieds dans les grandes enseignes d’habillement depuis plusieurs années maintenant, je privilégie systématiquement les marques éthiques et transparentes, et j’essaie de trouver des vêtements fabriqués en France dès que je le peux (je n’hésite pas non plus à me faire plaisir avec du vrai Made in England, Scotland ou Norway quand je me rends dans ces pays que j’affectionne tout particulièrement 😉 ).

Si je n’ai toujours pas résolu le problème de la lingerie, j’ai par contre trouvé chaussette à mon pied depuis bien longtemps ! De ce côté-là en effet je suis 100% made in France (pour mes chaussettes de ville) grâce à deux marques : la stéphanoise Archiduchesse (déjà évoquée ici), et la vosgienne BleuForêt. C’est de cette dernière dont je vais vous parler un peu aujourd’hui.

L’entreprise Tricotage des Vosges, implantée à Vagney, existe depuis 1994. Cette année-là, sa création avait permis de sauver un site de production alors voué à la fermeture. Un an plus tard, la marque Bleuforêt, voyait le jour.

Je me rappelle que je portais déjà leurs chaussettes au lycée, puis à la fac ! A l’époque, je dois avouer que je ne m’intéressais pas du tout à la provenance de mes vêtements ; j’aimais simplement leurs modèles, que je trouvais facilement, avec ma maman, aux Galeries Lafayette ! J’ai depuis continué à choisir mes chaussettes un peu plus fantaisistes chez eux. J’ai toujours adoré les modèles avec du lurex, ainsi que ceux à l’imprimé léopard ! Du coup, ce sont naturellement ceux qui m’ont attirée dans la nouvelle collection d’hiver, qui tombait à pic car j’avais besoin de remplacer une bonne partie de mes chaussettes arrivées en fin de vie !


La collection capsule « Nuit étoilée » m’a particulièrement fait briller les yeux et j’ai jeté mon dévolu sur les modèles Météore et Comète. Je trouve les Comètes bien chaudes, elles seront au top pour illuminer un peu l’hiver ! (J’en profite pour préciser qu’elles sont en synthétique et conviendront donc aux frileux vegan !)
Ma troisième paire, les chaussettes léopard, est quant à elle bien adaptée à toutes les saisons car elle est en coton, matière que je privilégie généralement.

A l’exception du modèle Météore, elles n’ont pas d’élastiques à la cheville, ce qui peut s’avérer judicieux si, comme moi, vous avez tendance aux problèmes circulatoires ; elles n’entraveront en effet pas le flux sanguin 😉

Comme il n’existe malheureusement plus de filatures françaises, Bleuforêt, tout comme les fabricants de chaussettes français, doit s’approvisionner ailleurs pour ses fils. Cependant, la marque a fait le choix de travailler exclusivement avec des fournisseurs européens, et frontaliers, installés en Allemagne, Suisse et Italie.
Tous les fils sont teintés avec des teintures européennes, certifiées Oeko Tex, ce qui garantit l’absence de substances toxiques pour notre santé.

Toutes les autres étapes, tricotage, couture, formage, conditionnement, sont effectuées dans les Vosges, à Vagney. La création des nouveaux modèles et, elle, réalisée à Paris.
Les gammes sont vraiment variées, il y en a pour tous les goûts !
Dommage cependant, qu’en plus de la fabrication française et des teintures non toxiques, on ne retrouve pas plutôt du coton bio à la place du coton classique dont la culture est très gourmande en eau… un point à développer dans le futur ? 😉

Bon plan : si vous souhaitez vous aussi faire le plein pour la rentrée, les frais de port sont offert sur le site jusqu’à lundi inclus (il faut normalement atteindre 40€ pour en bénéficier).

Et pour conclure, voici mon petit look perso pour cette période de rentrée et de début d’automne ! A la fois éthique, tendance et canon ! Car oui, c’est possible 😀

Chemise Ekyog en lyocell / Chaussettes Bleuforêt made in France / Sac Harris Tweed made in Scotland / Lunettes de soleil Jimmy Fairly made in France / Peigne en bois Redecker made in Germany / Manchette Navajo achetée directement à son créateur aux USA.

* Les chaussettes que vous pouvez voir sur mes photos m’ont été offertes par Bleuforêt. J’ai accepté cette collaboration car, comme vous l’avez compris, j’étais déjà cliente de la marque bien avant l’ouverture de mon blog !

Si vous souhaitez découvrir d’autres marques de chaussettes françaises et/ou slow fashion, en plus de mes deux chouchous Archiduchesse et Bleuforêt, je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur le blog de Manon, Happy New Green.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

wpDiscuz