J’ai testé : les « super food » Purasana.

Bonjour à tous ! On se retrouve avant ce grand week-end pour discuter de petites choses que j’utilise régulièrement depuis ma visite chez une naturopathe il y a un an de cela maintenant. Je veux parler des super-aliments, ces poudres, graines, baies et autres mix très à la mode en ce moment !
Aujourd’hui j’ai décidé de vous en dire plus sur ceux de la marque Purasana que j’utilise personnellement depuis plusieurs mois, car c’est pour le moment dans cette gamme que j’ai testé le plus de choses. Mais ce sont loin d’être les seuls du marché !

J’ai pour l’instant déjà utilisé la poudre d’orge, la poudre de blé, les graines de chia et la poudre de maca. Je précise que j’ai acheté tous ces produits par moi-même, sauf la poudre de maca qui m’a été offerte par Naturelio, une chouette boutique en ligne lyonnaise qui est encore au début de son aventure et qui propose pas mal de marques qui font partie de mes chouchous, comme LaDrôme, ou encore Weleda (et vous trouverez un petit code promo en fin d’article 😉 ).

A la base, la naturopathe m’avait conseillé de faire une cure de jus d’orge le matin, environ 30 minutes avant mon petit déjeuner car je manquais un peu d’énergie (je commence à croire que c’est systématique pour moi au printemps), que ma peau n’était pas super nette, et que c’était également un bon moyen de rétablir le PH du corps. Nous avons en effet à priori tendance à manger trop acide et le jus d’orge fait partie des aliments alcalinisants.  De plus, la poudre d’orge est bourrées d’antioxydants, est riche en vitamines A et B, et contribue à renforcer le système immunitaire. Elle est à priori également détoxifiante grâce à la présence de chlorophylle (ce qui est supposé aider à détoxifier le foie et retrouver une belle qualité de peau).

orge

Là, je vous avoue que je n’ai pas commencé par la poudre d’orge Purasana, mais par le Green Magma de la marque Celnat, et que j’ai également testé la poudre Crubio. Dans les trois cas, la poudre est certifiée bio.
J’ai à chaque fois procédé de la même manière, en buvant une cuillère à café de poudre d’orge diluée dans un verre d’eau le matin, avant de prendre mon petit déjeuner.
Franchement, aucun souci avec le Green Magma, j’ai même plutôt apprécié son goût ! Le gros point noir se situant au niveau du prix, aux alentours de 30 euros les 150g quand même, j’ai voulu tester la poudre Purasana. Et là, catastrophe ! Un goût atroce, presque impossible pour moi de boire ma mixture. Pareil pour Monsieur Bio. Nous avons néanmoins réussi à finir le paquet avant de passer à Crubio, que je situerais entre les 2 précédents jus, ni bon, ni mauvais. Mais très largement moins pire que le Purasana !

Ça ne m’a pas découragée, car je suis ensuite passée à la poudre de blé de la même marque. Je ne vous cache pas que j’avais un peu d’appréhension du coup, mais ça n’était heureusement pas fondé !
Aucun souci avec cette poudre de blé qui a sensiblement les mêmes propriétés que celle d’orge (elle ne contient cependant pas tout à fait les mêmes antioxydants).
Dans l’ensemble, le jus de blé est moins amer que celui d’orge, mais il a un goût d’herbe peut-être plus prononcé. Cela ne me dérange pas personnellement mais ça peut surprendre quand on n’a pas l’habitude du tout.

ble

Et alors, est-ce que j’ai clairement ressenti les bénéfices des ces jus ? Pour tout vous avouer, je n’ai pas tellement vu d’action sur ma peau (l’extrait de pensée sauvage LaDrôme marche beaucoup mieux sur moi par exemple) et concernant le tonus global, j’ai eu l’impression d’un petit mieux avec le Green Magma, mais rien de vraiment spectaculaire non plus.

Je suis bien plus emballée par la poudre de maca par contre ! Cela ne fait qu’une semaine que je l’utilise mais j’ai l’impression qu’elle m’aide bien à retrouver de l’énergie !
Quand j’ai commencé à en prendre, j’étais complétement à plat et je n’avais pas fait de sport du tout depuis un gros mois, ce qui est très inhabituel pour moi maintenant.
Depuis, j’ai repris le running et le yoga dynamique sans aucun souci alors que j’avais très peur de ne pas arriver à maintenir un effort, qu’il soit explosif ou d’endurance.
Et j’ai bien envie de croire que ça vient de cette racine séchée et réduite en poudre à vrai dire car je n’ai rien changé d’autre !

macaLa maca est une racine qui vient des hauts plateaux des Andes (elle pousse seulement à plus de 3500m d’altitude) et elle est connue pour être un stimulant général, autant physique qu’intellectuel.
Le goût est un peu surprenant et ressemble pour moi à un mélange de noisette caramélisée et de levure de bière. Oui, je sais, dit comme ça c’est un peu étrange. Mais franchement, moi j’aime bien !
J’en mets le matin une cuillère à café dans mes céréales et leur lait de riz, et j’en ajoute également une cuillère quand je mange un yaourt nature. On peut bien-entendu en mettre également dans les smoothies, ce que je ne vais pas tarder à tester !
On pourrait je pense, comparer la maca au ginseng dans le sens où c’est un bon tonifiant global. Dans mon cas, j’ai pour le moment l’impression que c’est une poudre qui m’est adaptée et je crois que c’est le plus important (comme dans tous les domaines d’ailleurs) : trouver ce qui nous convient le mieux !

J’utilise enfin régulièrement les graines de chia Purasana, le plus souvent dans mes smoothies. Ces petites graines, provenant elles aussi du Pérou et du Mexique, donnent de la consistance et procurent un sentiment de satiété (mais attention, ce n’est pas un coupe-faim comme on peut parfois essayer de vous le faire croire).
Et contrairement aux graines de lin, que j’aime également beaucoup et que j’achète en vrac, il n’y a pas besoin de les moudre pour pouvoir assimiler les acides gras d’omégas 3 qu’elles contiennent.

Un autre atout considérable de ces graines, c’est qu’une fois trempées dans un liquide pendant au moins 30 minutes, elles changent de texture et deviennent plus ou moins gélatineuses. Sous cette forme, elles peuvent alors remplacer les oeufs 😉

chia

En conclusion, je peux dire que, personnellement, j’utilise plus ces super-aliments parce que cela me plait que pour leurs réels effets, mis à part la maca (et le Green Magma de Celnat) que je trouve réellement efficace.
Je ne néglige pas non plus le fait qu’ils sont une véritable source de protéines, ce qui est plutôt une bonne chose quand on ne mange pas de viande 😉 Pour cela, il y a aussi la protéine de chanvre.

La marque Purasana propose une gamme très large de super-aliments et super-fruits. Je trouve néanmoins ses packagings un peu trop plastifiés à mon goût, bien qu’ils soient très jolis, c’est vrai !

Elle est  par ailleurs relativement facile à trouver depuis quelques temps. J’ai par exemple constaté depuis peu que bon nombre de leurs produits étaient disponibles dans le magasin bio où j’ai l’habitude de faire mes course (L’Eau Vive, dans le centre de Grenoble).
Et si vous souhaitez commander sur le net, Naturelio vous offre une réduction de 10% valable pendant un an sur votre première commande avec le code polly-partenariat ! (La réduction est bien-sûr valable sur tout le site, pas uniquement les produits Purasana !)


Liens intéressants pour compléter :


 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "J’ai testé : les « super food » Purasana."

avatar

trackback

[…] des graines de chia Purasana […]

wpDiscuz