Mon stage d’aromathérapie (1).

Celles qui me suivent sur Hellocoton ou Twitter le savent déjà, j’ai participé il a très peu de temps à un super stage d’aromathérapie.
Deux jours pour apprendre à mieux connaitre certaines plantes, huiles essentielles et hydrolats, mais également pour créer quelques sympathiques produits.

Ce stage se déroulait à Barnave, un tout petit village de la Drôme, à environ 1h30 de route de Grenoble, et il était organisé par Claire, la créatrice de la marque Solaure dont j’utilise pas mal d’huiles essentielles.

aromathérapie et hydrolathérapie 2013

stage aromatherapie solaure octobre 2013
La ferme où Claire a installé sa petite entreprise il y a une vingtaine d’années se trouve à l’extérieur du village, au milieu des collines, dans un lieu très agréable. Tout est fait sur place : la cueillette sauvage et la culture d’un certain nombre de plantes, la distillation, et enfin l’élaboration des recettes et la création des produits.

stage aromatherapie solaure octobre 2013
Nous étions donc dix en ce beau samedi matin d’automne à nous retrouver pour découvrir ou approfondir nos connaissances en matière d’aromathérapie et de cosmétique maison.
Une bonne partie des stagiaires n’était pas vraiment là par hasard et travaillait déjà dans un domaine proche ou comptait se réorienter professionnellement dans les mois à venir (j’en profite pour préciser que, même si ça n’est pas mon cas, je n’ai à aucun moment eu l’impression d’être larguée ou pas sur la même longueur d’ondes, le stage était vraiment accessible à tous).

Les deux journées étaient organisées sensiblement sur le même modèle : cours théorique le matin sur différentes huiles essentielles et hydrolats, et ateliers pratiques l’après-midi, après un bon repas pris en commun.
Claire avait pour ce stage choisi de nous parler de plantes adaptées à la saison automne/hiver, ce qui était à mon avis une excellente idée.

Le premier jour, nous nous sommes donc penchés sur 5 huiles et les hydrolats correspondants :
– cyprès vert
– genévrier
– thym à linalol
– thym à thuyanol
– romarin

Pour chacune des plantes nous commencions par sentir l’HE et ensuite l’hydrolat afin de voir ce que ces odeurs nous évoquaient, puis Claire nous expliquait les différentes propriétés et les applications possibles par voies interne et externe.

Même si l’on a déjà de bonnes bases, c’est assez fou de se rendre compte du large champ d’action de pas mal de ces plantes. Le genévrier par exemple, en plus d’être très efficace sur les douleurs articulaires, est également utile pour nettoyer les toxines stockées dans l’organisme, et il est également astringent et raffermissant.

Nous avons aussi appris avec quelles autres huiles essentielles ou végétales utiliser ces plantes afin d’en maximiser les effets et de les orienter plus spécialement vers une action bien précise.

stage aromatherapie solaure octobre 2013
Fortes de ces connaissances, nous avons donc pu passer à la pratique l’après-midi.  Pour ces premiers pas dans le labo, nous avons pu préparer trois crèmes différentes : une crème santé pour dégager les bronches, une crème de beauté pour le visage à base de rose et de carotte notamment, et enfin une crème circulatoire qui risque de m’être bien utile !

stage aromatherapie solaure octobre 2013
Tous les produits Solaure sont certifiés Nature et Progrès, nos matières premières étaient donc au top !
Nous avons joué aux petits chimistes dans une super ambiance et j’ai trouvé cela vraiment intéressant de voir comment fonctionne réellement le labo d’une petite marque.

Nous avons utilisé de la cire d’abeille et des huiles végétales biologiques comme base pour toutes nos préparations.
Claire est très concernée par le fait d’utiliser au maximum des produits de nos régions et ce sont donc ceux-ci que nous avons très largement privilégiés dans nos propres produits.

Les huiles végétales auxquelles nous avons eu recours étaient les suivantes : olive et chanvre principalement, et un peu de calophylle (pour son côté circulatoire).

La cire, quant à elle, ne pouvait vraiment pas être plus locale : le mari de Claire est en effet apiculteur et c’est donc lui qui la fournit ! Regardez comme elle est belle :

stage aromatherapie solaure octobre 2013
Nous avons d’ailleurs appris qu’il fallait se méfier de la cire blanche qui peut avoir été décolorée de manière pas très naturelle (la seule décoloration acceptable étant celle du au soleil)… méfiez-vous et privilégiez plutôt la cire jaune !

stage aromatherapie solaure octobre 2013

stage aromatherapie solaure octobre 2013
Pour conserver et stabiliser nos préparation, pas de produits plus ou moins chimiques : seulement du benjoin et de l’alcoolature de propolis (elle aussi issu des abeilles du coin bien entendu).

Voilà pour le programme bien dense de cette première journée.
Je vous raconterai la seconde dans un prochain article mais en attendant, n’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires !

Photos du 1er jour : (c) Gaëlle Brunet

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Mon stage d’aromathérapie (1)."

avatar

loetitiacuisine
Invité
3 années 8 mois plus tôt

Sympa !

unkolibrisouslaneige
Invité
3 années 8 mois plus tôt

Ça semble vraiment intéressant tout ça… Depuis quelques jours, j’ai lu plusieurs posts qui parlaient de l’utilisation des HE… Tu as l’air de t’y intéresser et je me demandais si tu avais des lectures à me proposer sur le sujet… Je suis vraiment débutante et j’avoue que je me pers un peu dans toutes ces lectures, alors j’aurais simplement besoin d’une petite base je crois!

Et les photos sont magnifiques! Dommage que je sois au Québec, car elles donnent réellement envie d’aller visiter ce beau coin de paradis! 🙂

trackback

[…] à tous ! Je reviens donc aujourd’hui pour vous raconter la deuxième journée de mon petit stage d’aromathérapie […]

Eva
Invité
Eva
2 années 6 mois plus tôt

Bonjour, je voudrais savoir quel était le dosage pour les conservateurs ? Je n’en avais jamais entendu parler et ça m’intéresse beaucoup car je recherche actuellement un conservateur naturel efficace.

wpDiscuz