Comment je me suis mise au yoga.

Le yoga, j’avais déjà vaguement essayé il y a quelques années. Dans une salle de sport. Pas motivée. Avec un troupeau de pintades. Bon ok, j’avoue, c’était pas vraiment le meilleur état d’esprit pour espérer accrocher avec cette discipline !
Et puis là, 6 ans plus tard, j’ai vraiment mal au dos et je me dit qu’il faut faire quelque chose.

Cette année, je me suis remise doucement au sport : aquagym et vélo d’appartement pour commencer. Avec bien-sûr toujours du snowboard en hiver, et même un peu de corde à sauter depuis quelques temps.

Le but premier était de faire disparaitre un peu cette vilaine cellulite des cuisses et des fesses. Je suis plutôt grande et mince mais je n’y coupe pas malheureusement même si je crois bien que je la vois pire qu’elle n’est en réalité !
C’est donc dans cette optique que j’ai attaqué l’aquagym (ça marche pas mal d’ailleurs, ma peau s’est bien lissée depuis la rentrée). Par contre, je n’avais pas vraiment pensé que je pourrais également adopter un sport qui fasse vraiment du bien à mon dos.

Et puis un jour comme ça, je me suis dit que le yoga ne pourrait pas me faire de mal. En plus, je suis une grande stressée donc bon…

J’ai donc cherché un cours sur Grenoble et après avoir trouvé pas mal de propositions différentes, j’ai opté il y a un mois pour un cours mi yoga, mi pilates. Autant découvrir deux disciplines !
Et je peux vous dire que je suis carrément emballée par le yoga (le côté pilates, un peu moins par contre).
Le yoga que j’ai commencé à pratiquer est un yoga dynamique (vinyasa), où les postures sont enchainées et où on n’a du coup pas le temps de laisser vagabonder son esprit tellement les différents mouvements demandent de la concentration ! C’est parfait pour moi qui ai un gros souci pour fixer mon attention depuis quelques mois. J’avais peur de ne pas réussir à me concentrer et du coup là, pas de problème. J’espère que ça pourra d’ailleurs m’aider à retrouver un peu de cette capacité de concentration que j’ai semble-t-il perdue.

Contre toute attente, je trouve cela beaucoup plus physique que prévu et il y a certaines postures vraiment difficiles à tenir pour moi. Je sens mes muscles qui travaillent, aucun doute là-dessus.
C’est également très très bien au niveau de l’étirement de la colonne vertébrale. Et ça, je peux vous dire que ça fait rapidement un bien fou au dos. Dès la première séance j’ai bien senti la différence.

Le yoga vous apprend à mieux vous tenir, avec une bonne posture, à faire appel aux bons muscles, et à réaligner en quelque sorte votre corps. Je n’en attendais vraiment pas tant (surtout aussi rapidement) et je suis ravie.

Alors bien sûr, je suis encore très très loin d’être souple mais ça viendra ! Et je sens déjà tous les effets bénéfiques du yoga (qui m’aide d’ailleurs encore plus que l’aquagym à raffermir mes cuisses, j’ai l’impression qu’il commence même à déloger cette vieille cellulite un peu trop incrustée).
L’effort que me demande le yoga dynamique correspond exactement à celui que j’ai envie de fournir.
Je me suis même mise à en faire régulièrement à la maison (20 à 30 minutes environ tous les 2 jours pour l’instant, bien souvent à l’aide de ma Wii et de sa balance board).

Et vous, vous avez déjà testé ? Quel sorte de yoga ? Est-ce que ça arrive à vous déstresser ? (Parce que pour le moment, moi, je suis bien pendant que je pratique, mais pas du tout plus zen à côté !!).

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Comment je me suis mise au yoga."

avatar

Clara
Invité
5 années 6 mois plus tôt

Moi je viens de commencer à faire du pilates, et ça me plait beaucoup. Je trouve ça super sympa et c’est pour la même raison que toi que je me suis lancée dans l’aventure: pour lutter contre le mal de dos. Et je dois dire que ça me plait beaucoup 🙂
Bonne soirée à toi, des bises.

Clara

barbbatrucc
Invité
5 années 6 mois plus tôt
J’ai choisis aussi le Ashtanga pour son côté dymanime; je le pratique en semaine. Le week en c’est Hatha Yoga hyper relaxant qui me permet d’évacuer toutes les tensions de la semaine, un vrai bonheur (c’est par celui ci que j’ai commencé, il y a maintenant 8 mois). Dernièrement j’ai rajouté à mon programme du pilates en semaine également, que j’ai finalement tendance à préférer au Ashtanga! car on travaille vraiment les muscles en profondeur (en douceur, mais intense). Mine de rien on se dépasse et on finis la séance hyper détendue (et on sens bien ses abdos après :D).… Read more »
wpDiscuz