Neal’s Yard, une oasis colorée en plein cœur de Londres.

Lors de mon séjour en Angleterre, même si ça n’était pas le but principal du périple, j’ai néanmoins fait un petit saut par Londres.
C’est une ville que je connais très bien car j’y vais presque tous les ans depuis mon adolescence, mais il faut croire que je n’en ai pas encore fait le tour !
Lors de cette dernière visite, j’ai en effet découvert une petite placette que je n’avais jamais vue alors qu’elle est située en plein cœur de la ville, tout près de Covent Garden et de Leicester square. Cet endroit, c’est Neal’s Yard.

Situé entre Monmouth Street et Shorts Gardens, on ne devine presque rien si on ne ne tend pas un peu le cou pour voir ce qu’il y a au bout de cette toute petite ruelle ! Là, on aperçoit alors des façades très colorées, beaucoup de végétation aux fenêtres, des petites tables sur les pavés… on se croirait presque sur une petite île au milieu de l’océan !
La ruelle ne doit pas faire plus de 50 mètres au total et après quelques recherches j’ai découvert qu’elle n’était pas bien plus qu’un trou à rats jusqu’au milieu des années 70, quand Nicholas Saunders, une sorte de hippie alternatif britannique (!) y installe son magasin d’alimentation et de diététique pour une bouchée de pain.
Long story short : le lieu devient peu à peu un point de rassemblement pour des commerces orientés sur le bien-être, le végétarisme, la cosmétique naturelle… et c’est toujours le cas aujourd’hui.

La marque naturelle Neal’s Yard Remedies y est, entre autres, installée depuis 1981 Lire la suite

Bristol, vegan city!

Bonjour à tous ! Ça y est je suis de retour de ma petite escapade anglaise entre copines ! Si vous avez l’habitude de me lire, vous savez déjà certainement que j’aime beaucoup le Royaume-Uni, et tout particulièrement l’Angleterre.
La semaine dernière j’ai eu la chance de pouvoir m’échapper quelques jours à Bristol, une ville que je ne connaissais pas encore.

Jusqu’à présent, pour moi, Bristol avait toujours été le berceau du trip hop (Massive Attack, tout ça…) et du coup j’imaginais un endroit un peu mélancolique, pas forcément hyper coloré et joyeux. Mais, même sous cet angle-là, cette ville m’attirait !
Aujourd’hui, après y avoir passé quelques jours, je peux vous dire qu’elle ne colle pas du tout avec cette image ! Avec ses jolies collines aux maisons bariolées, ses marchés artisanaux et bio, le street art qui colore ses murs et surtout ses trois millions (j’exagère à peine !) de cafés et restos indépendants, bio, végétariens ou vegan, Bristol est vraiment une ville où il fait très bon vivre ! J’ai d’ailleurs hâte de pouvoir y retourner !

Du coup, j’ai décidé de vous parler de mon gros, que dis-je de mon énoooorme, coup de cœur pour le Café Kino, un lieu qui fonctionne comme une coopérative à but non lucratif et qui ne sert que de la nourriture vegan absolument délicieuse !

Le Café Kino est situé dans le quartier de Stokes Croft au Nord de Bristol. C’est clairement le quartier que j’ai préféré, plein de petites boutiques sympas, de fresques murales, avec un petit feeling arty qui ne tombe pas (pas encore ?) dans le hipster surfait (oui, j’ai une très faible tolérance aux hipsters de façade avec tout le déguisement à vrai dire…).

(c) Dawn Cooper(c) Dawn Cooper

C’est le quartier où Lire la suite

Infinity Foods, un rêve de végétarien réalisé à Brighton !

Les photos et l’illustration proviennent du site d’Infinity Foods.

Cette été, comme bien souvent depuis une quinzaine d’année maintenant, je suis partie vadrouiller chez nos amis anglais. A Brighton plus précisément cette fois.

Brighton donc. Jolie petite station balnéaire du sud de l’Angleterre, avec juste ce qu’il faut de kitsch, mais surtout une dose incroyable de magasins, restos ou cafés estampillés fairtrade et adaptés au mode de vie végétarien et/ou vegan.

Pour tout dire, la ville est même certifiée fairtrade depuis 2004 et c’est vrai que cela se sent à chaque coin de rue. Un vrai bonheur !

En me baladant dans les lanes, ces fameuses petites rues pleines de commerces tous plus colorés (et tentants)  les uns que les autres, je suis rapidement tombée sur Infinity Foods. Une véritable institution apparemment !

A peine entré dans le magasin, pas de doutes on va pouvoir trouver tout ce dont on a besoin. Le premier rayon est celui des produits de beauté et d’hygiène. Toute la gamme Dr Hauschka est là, je découvre les produits Burt’s Bee, ainsi que ceux de la marque Ren (d’ailleurs si certains d’entre vous en ont déjà testé certains, je suis preneuse d’avis à leur sujet) et j’achète une brosse à dent en bambou.

On arrive ensuite dans l’alimentation. Et là on trouve absolument de tout. Épicerie, légumes provenant de fermes de la région, toutes sortes de thés équitables, des produits frais, dont un bon paquet estampillés vegan, et même du chocolat local de la marque Raw Chocolate Company dont le fondateur n’est autre que le colocataire de l’ami qui m’hébergeait !

Les produits d’entretien verts ne sont pas non plus en reste et la caissière est très sympa !

Évidemment, le seul bémol c’est que tout n’est pas vraiment donné dans ce magasin coopératif. Mais il ne m’a pas non plus semblé que les prix étaient plus élevés que dans certains magasins bio bien français.

Alors il est vrai qu’à Brighton il est très facile de trouver des produits équitables et bio, car même les supermarchés les moins chers proposent souvent des alternatives vegan aux produits carnés que je n’avais même jamais vus en France et ne sont pas en reste au niveau du café équitable, mais c’est tellement agréable de trouver une enseigne comme Infinity Foods où tout est regroupé au même endroit dans une atmosphère agréable et non stressante !

Et vous, vous avez découvert de petites perles comme celle-là lors de vos pérégrinations internationales ?