Mon premier Grenoble-Vizille.

profil_semi_grenoble_vizille

Dimanche dernier, j’ai participé pour la première fois à la course Grenoble-Vizille, un semi-marathon un peu plus gourmand, puisqu’il fait en réalité 22 km.
Comme je souhaitais cette année me frotter à un semi avec un peu de dénivelé, ce parcours, avec ses 280 mètres de dénivelé positif était l’occasion idéale pour un premier test, pas loin de la maison !

C’est sous la pluie que je suis allée récupérer mon dossard, samedi après-midi, à la Halle Clémenceau de Grenoble (notre ancienne patinoire). J’avoue que si je ne me suis pas trop attardée sur les stands, pourtant à l’abri, j’ai bien apprécié de retrouver l’ambiance d’avant-course qui me plait toujours autant !
L’évènement était bien plus modeste que ceux auxquels j’ai déjà pu participer dans ma toute petite carrière de runneuse (mis à par le LUT by Night peut-être), mais tout aussi appréciable !
Une fois le dossard et le t-shirt de la course en poche, je suis directement rentrée me mettre au chaud afin d’être en forme pour le lendemain.

Comme mon entrainement a été plus qu’aléatoire depuis ma reprise début février (2 séances par semaine, très peu de sorties longues et une seule séance de fractionné), je ne m’étais fixé aucun objectif, si ce n’est de terminer la course ! J’ai également un souci au pied gauche depuis plusieurs semaines, avec un orteil qui gonfle beaucoup dès que je cours et me fait plus ou moins mal le lendemain de chaque sortie ; du coup, je ne préférais pas tenter le diable.

Et puis je dois bien reconnaitre qu’en plus de tout ça, je n’étais pas vraiment motivée par la perspective de ce Grenoble-Vizille, très loin de me faire rêver comme le semi-marathon d’Oslo avait pu le faire ! C’est donc un peu à reculons que j’abordais cette nouvelle course. Heureusement, le fait  de récupérer le dossard m’a immédiatement remise en selle. Et dimanche matin, en arrivant aux abords de la ligne de départ, j’étais à nouveau impatiente de m’élancer  ! Lire la suite

Shepard Fairey, engagé pour la planète.

header_shepard_fairey_blogbionature

En ce moment, à Grenoble, se tient le Street Art Fest qui, comme son nom l’indique, est un festival mettant à l’honneur le street art sous toutes ses formes (ou presque). Il y en a pour tous les goûts, mais aujourd’hui j’ai décidé d’évoquer l’exposition de l’un de ses plus célèbres représentants : Shepard Fairey. Et cela pour deux raisons : je suis son travail depuis la fin des années 90 et un voyage sur la côte ouest des États-Unis qui m’avait permis de le découvrir et d’échanger avec lui par la suite, et surtout parce qu’il partage des valeurs que je souhaite véhiculer au travers de ce blog, telles que l’engagement pour la planète, une conscience écologique forte… et tout ça en n’oubliant pas les êtres humains !
Son enracinement dans la culture punk hardcore est également quelque chose que je partage et qui me parle énormément.

Le Street Art Fest propose donc, au milieu de ses nombreux événements et créations de fresques, une exposition de Shepard Fairey à la forme plus classique, à la galerie Spacejunk. Elle s’intitule A vision for our Planet et je vous conseille fortement d’aller y jeter un coup d’œil si vous avez l’occasion de faire un tour dans ma ville d’ici la fin du mois de juillet.

Elle répond au projet de livre objet Earth Crisis, à paraitre bientôt et qui permet en parallèle de soutenir France Nature Environnement (la fédération française des associations de protection de l’environnement, que je soutiens également à mon échelle grâce à mon épargne au Crédit Coopératif – ouuuii j’ai changé de banque, il faut que je vous en parle !).

Le thème central, vous l’aurez compris, est donc l’environnement, sa protection, les atteintes que nous lui portons, son avenir plus ou moins englué dans le pétrole…

Les sérigraphies regroupées dans cette exposition ont été créées entre 1997 et aujourd’hui, et sont fidèles au style si reconnaissable de Shepard Fairey, alias Obey, inspiré des affiches de propagande.

Voici un petit aperçu de ce que vous pouvez actuellement découvrir sur les murs de la galerie SpaceJunk : Lire la suite

Les salons Artisa et Naturissima 2015 (part 2).

naturissima-blogbionature

Après le précédent article consacré au salon Artisa, me revoilà comme prévu aujourd’hui pour vous parler un peu de Naturissima.

Cette année encore j’ai trouvé que le salon proposait  beaucoup de choses : des stands d’associations, des vêtements et de la déco équitables, des produits de beauté, pas mal de nourriture, des conférences sur différents thèmes etc.
Comme d’habitude, j’ai également trouvé que l’espace était malheureusement très austère et pas chaleureux, mais dans l’ensemble j’ai néanmoins pris plaisir à me balader dans les allées et à discuter avec certains exposants (certains autres en revanche, m’ont paru lourdingues et je ne savais plus trop comment partir de leur stands…!).

Comme j’adore les livres et que mon amie Sally, qui tient le blog The Happy Bookmark, était derrière le stand, j’ai naturellement commencé ma visite par un petit tour du côté de la librairie grenobloise Le Square !  J’ai beaucoup apprécié leur sélection pour l’occasion : du yoga, de la cuisine saine et veggie, de belles photos d’ailleurs, des livres sur l’éco-construction et le jardinage, de chouettes albums jeunesse…
J’ai du coup commencé mes cadeaux de Noël sur ce stand et j’y ai également découvert la jolie collection Épicerie du Monde éditée par La Plage.

Du côté du bien-être et de la beauté, j’ai beaucoup aimé échanger avec l’équipe de la savonnerie Canola que j’ai trouvé super sympa ! Leurs savons Lire la suite

Les salons Artisa et Naturissima 2015 (part 1).

artisa-blogbionature

Tous les ans à Grenoble se tiennent conjointement deux salons : Artisa et Naturissima ; le premier étant dédié aux métiers d’art, le second à l’environnement et à un mode de vie sain et éthique.
J’y avais déjà fait un tour l’an dernier et j’avoue que j’étais restée sur une impression très mitigée (vous pouvez lire mon compte-rendu ici).

Cette année, ayant reçu une invitation de la part du très chouette site grenoblois C’est fait ici (qui promeut l’artisanat local), je n’avais aucune excuse pour ne pas y retourner afin de voir si je restais sur cette impression !

J’ai décidé cette année de scinder mon compte-rendu en deux afin de le rendre un peu moins indigeste 😉
Je vous propose donc de commencer aujourd’hui par un petit tour d’horizon du salon Artisa, au sein duquel j’ai repéré quelques créateurs sympathiques !

Le salon cette année était placé sous le signe du street art et la galerie grenobloise Lire la suite

Weleda bioty tour à Grenoble.

weledabiotytour_blogbionature

Vendredi dernier le Weleda Bioty Tour faisait escale pour la première fois dans ma bonne vieille ville de Grenoble !  Et comme j’ai de la chance (oui, oui, parfaitement !), je faisais partie des personnes tirées au sort pour participer à cet évènement 🙂

Le Weleda bioty tour, ce sont des soirées organisées à travers toutes la France pour faire découvrir les gammes de la marque, tout en prenant le temps de se faire coiffer, maquiller, masser etc, tout ça entre filles et autour d’un petit buffet fort sympathique.


Weleda étant une marque que j’apprécie tout particulièrement, j’étais bien contente d’être conviée !
Cependant, je dois avouer avoir eu un peu peur au moment des pré-inscriptions. En effet, quand il a fallu répondre à différentes questions au sujet de notre rapport à la beauté et au maquillage, j’avais eu l’impression que le questionnaire ne laissait que peu de place aux personnes n’ayant pas un usage « classique » des produits de beauté en général, et en particulier du maquillage.
Je m’explique Lire la suite

JIDA 2014 à Grenoble : le résumé en photos.

Samedi dernier, le 13 décembre, a eu lieu a Grenoble une manifestation contre la fourrure, à l’occasion de la journée international des droits des animaux.
Cette action était organisée par International Campaigns Grenoble. N’hésitez surtout pas à les contacter pour avoir des infos sur les prochaines évènements.

Voici un petit résumé en images de cette journée.

Merci à Lydie, au CALI, à International Campaigns Grenoble pour l’organisation, ainsi qu’à Gaëlle pour les photos.

Et quelques liens sur le sujet de la fourrure :
Une Industrie en plein boom / One Voice
Chiens et chats exploités pour leur fourrure / One Voice
Fighting the International fur trade / Respect for Animals
La Fourrure / Animalter