Mes dernières découvertes capillaires.

header_nouveauxsoins_leblogbio

Bonjour, bonjour ! Me voici de retour par ici pour vous parler à nouveau cheveux. Il faut croire que le sujet me passionne particulièrement ces derniers temps !

Dans mon précédent article, je vous détaillais où j’en étais après toutes ces années au naturel, et j’évoquais également au détour d’une ligne les produits qui me faisaient de l’œil et que j’avais bien envie de tester. Depuis, j’ai tout coupé pour passer à un carré plongeant (relativement long tout de même), et grâce à de belles promos, j’ai pu m’offrir une bonne partie des soins que je voulais essayer ! Et ce sont eux que je vais vous présenter aujourd’hui.

J’ai tout d’abord mis la main grâce à une belle promo sur les petits formats de deux produits Denovo dont j’entendais beaucoup de bien depuis plusieurs années : la Crème Lactée et l’Oléo Silk.
Je suis conquise depuis longtemps par l’efficacité sur moi du sérum Illumine de la même marque, j’espérais donc qu’il en serait de même pour ces produits capillaires !

La Crème Lactée est présentée comme l’équivalent pour les cheveux secs et indisciplinés d’une crème de jour. Elle permet d’hydrater la fibre capillaire et s’utilise sur cheveux humides, simplement essorés, mais aussi sur cheveux secs. C’est comme cela que je m’en sers pour le moment, et je devrais peut-être changer de technique car je ne vois pas de résultat extraordinaire à vrai dire ! J’espérais un domptage en règle des frisottis mais, rien de spectaculaire (cela dit, j’ai nettement moins de frisottis justement depuis ma coupe).
Le bon point, c’est que mes cheveux fins ne sont pas alourdis par ce produit. Par contre, je trouve personnellement l’odeur assez entêtante, pas désagréable mais trop sucrée et trop présente à mon goût. Je pense du coup qu’elle conviendra parfaitement aux personnes habituées à la cosmétique conventionnelle et appréciant les odeurs « régressives » de bonbons.
Vous l’aurez compris, pour ma part ça n’est à priori pas une crème que je rachèterai une fois mes 50ml terminés. Et ça évitera comme ça un flacon en plastique dans ma salle de bain 😉

Routine-Capillaire-denovo

Qu’en est-il maintenant de l’Oléo Silk ? Lire la suite

Point cheveux !

Cela fait une éternité que je n’ai plus parlé de l’évolution de mes cheveux sur le blog alors que je sais que bizarrement c’est un sujet qui intéresse beaucoup certaines d’entre vous ! Si vous me suivez sur instagram, vous voyez de temps à autre passer une petite photo à ce sujet et vous savez donc que de ce côté-là, le naturel n’est pas un long fleuve tranquille pour moi. Préparez-vous un bon thé, ça risque d’être long (en vrai, 5 minutes) !

Cela fait maintenant six ans, oui , six ans déjà, que j’ai décidé de tout changer à ce niveau aussi. D’ailleurs, vous pouvez toujours lire mon premier article à ce sujet ou suivre l’ensemble de mon épopée capillaire via la mot-clé « cheveux« .

Pour résumer rapidement, après plus de dix ans de colorations chimiques, j’ai entamé début 2012 ma transition vers le naturel avec une « détoxination » de ma chevelure à l’aide des produits de la marque Terre de Couleur. Le processus s’est avéré long, fastidieux et plutôt onéreux. Avec le recul, je pense maintenant que tout cela n’était pas vraiment nécessaire. Cette histoire de débarrasser le cheveu des résidus chimiques me laisse aujourd’hui assez perplexe. En effet, comme les colorations chimiques écartent les écailles des cheveux pour venir se fixer à l’intérieur, je me demande bien comment des masques à l’argile pourraient venir déloger la couleur passé un certain point… (par contre, sur le henné qui, lui, se dépose autour des cheveux sans pénétrer la fibre, là oui, je veux bien).

Si vous voulez mon avis actuel, pour bien engager sa transition, je crois qu’il est plutôt utile de :

  1. procéder à une bonne coupe pour se débarrasser au maximum des cheveux abîmés et de la couleur chimique (ce que je n’ai pas fait au début car je voulais absolument conserver ma longueur),
  2. d’arrêter l’emploi des shampoings, AS, et masques agressifs (ce que j’ai fait à moitié, les produits Terre de Couleur, exceptées les colorations, n’étant pas totalement exempts d’ingrédients agressifs),
  3. et de laisser ses cheveux et son cuir chevelu se reposer en peu et s’habituer à la nouvelle routine.

scissors-28698_1280

Bref, depuis tout cela que s’est-il vraiment passé, où en est ma couleur, quels sont les produits dont je suis satisfaite ?

A vrai dire, mes cheveux ont beaucoup souffert ces dernières années et je trouve malheureusement que de prime abord, ils ne sont plus aussi beaux qu’au temps de mes colorations chimiques. Car oui, à l’époque des colorations L’Or**l, ils n’étaient pas secs (je ne peux par contre pas en dire autant du passage chez Schwarz**pf), je n’avais pas de petits cheveux de différentes longueurs (les fameux frisottis) et ils brillaient beaucoup. Mais je pense que c’était en grande partie dû au fait que j’allais alors chez le coiffeur toutes les six semaines environ, ce qui maintenait l’illusion d’une chevelure parfaite ! Alors qu’aujourd’hui, on ne peut pas dire que j’en prenne soin correctement. Mais cela est en train de changer car j’ai envie de retrouver de beaux cheveux !

J’ai tout d’abord commencé par Lire la suite

J’ai testé : le complexe « Brillance cheveux bio » de Fitoform.

Bien que je ne sois pas partie en vacances à la mer ou au soleil cet été, mes cheveux longs ne se portaient pas franchement très bien à la fin du mois d’août. Enfin, pour être tout à fait honnête, ils n’étaient pas en super forme depuis bien plus longtemps que ça, et je ne m’en étais pas tellement occupée depuis une éternité.
Les soins des cheveux ne sont pas exactement ma passion et je considère même toujours un peu ça comme une corvée !

Mais là, j’ai donc fini par décider de reprendre les choses en main avec une bonne coupe afin de me débarrasser des fourches et des pointes cassantes, accompagnée d’une petite cure avec un complément alimentaire de la marque française Fitoform, intitulé Brillance cheveux Bio. Fin août, la machine était lancée !

Je suis d’abord passée par la case coiffeur chez Esthéticoiff à Grenoble pour une bonne coupe d’environ 25 cm et une coloration végétale cuivrée Marcapar. Tout s’est très bien déroulé, mes cheveux ont retrouvé de la masse et un peu de douceur.
Immédiatement après cette coupe, j’ai entamé ma cure d’une mois avec les petites capsules Fitoform.

cheveux_blogbionature_bd
Si vous souhaitez voir un « avant / après » la coupe, rendez-vous tout en bas de l’article avec 2 photos très moches mais qui permettent de se rendre compte de l’ampleur de la chose !

Composées d’huiles d’onagre, de carthame et de bourrache (et de vitamine E), elles sont censées aider à retrouver de la brillance et de la vitalité.
Ce complément est certifié bio (Ecocert / AB) et toutes les huiles qu’il contient sont obtenues par pression à froid afin d’en conserver les propriétés bénéfiques.

Fitoform propose un autre complexe destiné à la beauté des cheveux, appelé Fortification, qui me semblait très intéressant (peut-être plus encore ?) mais que j’avais néanmoins écarté car il n’est pas bio.

J’ai malheureusement eu la mauvaise surprise, à la réception de mon produit, de découvrir que les capsules Lire la suite

Déboires avec ma brosse Tek.

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui j’ai besoin de vos conseils !
Il y a à peine plus de 3 ans, j’ai changé de brosse à cheveux et j’ai alors opté pour une brosse Tek en bois que je pensais pouvoir garder de nombreuses années et dont j’entendais beaucoup de bien. Là voilà :
brosse-ovale-frene-naturel-tekSi je suis tout à fait satisfaite du bois et que je trouve cette brosse infiniment plus douce que me précédente, qui était intégralement en plastique, je ne suis en revanche pas convaincue du tout par sa qualité générale… et c’est peu de le dire !

Il y a déjà de nombreux mois de cela, certains picots se sont cassés (3 en tout). J’ai alors contacté la marque par email (à l’adresse indiquée sur l’emballage de ma brosse) et j’ai eu une réponse charmante et rapide d’une certaine Valentina. Au bout de quelques jours, j’ai reçu par courrier des picots de rechange en quantité largement suffisante pour remplacer ceux déjà cassés !

Toute contente, je me suis dit que ma brosse était repartie sur de bonnes bases et pour longtemps ! Mais non ! Lire la suite

J’ai testé : le shampoing solide Secrets de Provence.

header_shampooing_solide

Il y a quelques semaines de cela maintenant, j’ai reçu le shampoing solide pour cheveux normaux de Secret de Provence.
Cela faisait déjà quelques temps que je souhaitais essayer ce type de shampoing et celui-ci était l’un des deux qui me tentaient, avec celui de Lazamuna.
J’ai normalement l’habitude de me laver les cheveux une fois par semaine environ, en alternant poudre de shikakaï et shampoing au henné Logona, mais j’arrivais bientôt au bout de ma bouteille Logona et c’était donc le moment parfait pour tester le shampoing solide !

Deux de mes amies avaient essayé un shampoing solide de chez Lush pas très longtemps avant : l’une l’avait trouvé très peu pratique car trop friable, et l’autre avait carrément fait une réaction allergique (ce qui ne m’étonne pas vraiment quand on voit la compo de certains produits Lush…). Autant dire que cette marque ne faisait pas partie de mes choix !

Le shampoing Lamazuna a l’air très bien, lui, mais j’avoue que je préfère à priori le format « fleur » de Secrets de Provence, que j’imagine plus facile à prendre en main (mais comme je n’ai pas testé le Lamazuna, cela reste une supposition).

Voilà à quoi ressemble cette fameuse fleur : Lire la suite

Le cas du shampooing doux So’ Bio Etic.

headleanature

Edit du 20/08/2018 : cet article commence à dater et une gentille lectrice me signale aujourd’hui en commentaire que depuis sa parution la composition de ce shampoing a évolué pour le mieux ! N’hésitez pas à y jeter un coup d’œil du coup si vous pensez que ce shampoing peut vous convenir. Pour ma part, je n’utilise plus que des poudres de plantes et des shampoings solides 😉

Il y a quelques temps, en faisant les courses, Monsieur Bio décide de s’acheter un nouveau shampoing pour prendre la suite de celui qu’il venait de terminer (pour tout vous dire, il finissait en fait mon shampoing Coslys pour cheveux colorés qui marche du coup plutôt pas mal pour les cheveux un peu secs).

Il opte alors pour le shampoing doux Niaouli et Guarana de la marque So’Bio Etic, qui se trouve facilement et qui a l’avantage de ne pas être trop cher (aux alentours de 5 euros le flacon de 250 ml). Il vient tout juste de le terminer et on ne le rachètera pas ; je vous en dis plus dans la suite de l’article !

shampooing léa nature

Lire la suite