Le Lolë white tour 2017 à Grenoble.

18221551_1897240880533677_5294466068142272279_n

Avant de vous embarquer pour la seconde partie du voyage en Islande, je souhaitais vous parler rapidement de mon expérience du Lolë white tour à Grenoble la semaine dernière.

Le Lolë white tour est une série d’évènements organisés par la marque canadienne un peu partout dans le monde autour du yoga.
L’idée est de se rassembler pour pratiquer ensemble et partager un moment dans un lieu un peu atypique, souvent en extérieur. Les séances sont guidées par des professeurs de yoga et chacun.e est invité.e à venir vêtu.e de blanc

Si j’avais déjà eu l’occasion de participer à un meet-up Lolë à Lyon il y a trois ans, je n’avais encore jamais pu prendre part au White Tour. J’aurais pourtant adoré me joindre à la séance sous la verrière du Grand Palais à Paris il y a quelques années de cela si je ne m’y étais pas prise trop tard !

Depuis que la marque a ouvert un atelier à Grenoble, de nombreux événements sont organisés régulièrement. Cela m’a permis de découvrir d’autres types de pratiques et j’apprécie toujours de me rendre dans la boutique où je me sens à chaque fois très bien accueillie.
J’étais donc ravie de pouvoir m’inscrire, moyennant 10 euros, au White Tour cette année, et je n’avais aucun doute là-dessus : j’allais obligatoirement passer un bon moment !

Force est de constater que ça n’a pas été exactement le cas…

19143951_1918275575096874_4171348051659403783_o

Rendez-vous étais pris le 14 juin en fin d’après-midi au Jardin des Plantes de Grenoble. Pour les gens qui ne sont pas d’ici, c’est en fait le jardin du muséum d’histoire naturelle de la ville, et c’est un endroit vraiment très agréable, avec des serres, une petite roseraie, de beaux arbres et de grandes pelouses.

Malheureusement, Lire la suite

Le yoga et moi.

yoga_norway

En cette période de rentrée scolaire, je me rends compte que beaucoup de personnes ont envie de débuter une nouvelle activité afin de se détendre, de rester en forme, de se défouler, ou tout simplement de se faire plaisir une fois ou deux par semaine.

Autour de moi, dans la « vraie » vie ou via le blog, j’entends un certain nombre de ces personnes s’interroger sur le yoga.
Bien que très à la mode depuis ces derniers mois/années, le yoga reste en effet un peu mystérieux et intimidant pour celles et ceux qui, malgré l’envie, ne le pratiquent pas. Et de nombreux clichés lui collent à la peau !

Du coup, aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler un peu de ma vision de la chose et de ma pratique, en tant que toute petite yogini, forcément imparfaite, pour vous montrer que oui, le yoga, c’est pour tout le monde !

Pendant longtemps, le yoga est en effet passé au choix pour : un truc d’illuminés fanatiques de l’Inde, à la limite de la secte, ou alors pour un ersatz d’activité physique pour fainéants.
Et puis un jour, hop, d’un coup de baguette magique il est devenu cette chose super à la mode pour jeune new yorkaise branchée, très fine, très musclée et très souvent blanche et blonde. Mouais…

De mon côté, Lire la suite

J’ai testé : les cours de yoga en ligne.

Comme vous le savez si vous lisez ce blog régulièrement, je pratique le yoga depuis environ trois ans.
Gardant un très mauvais souvenir de ma première tentative (il y a 10 ans, en salle de sport, entourée d’un joli troupeau de pintades…), lorsque j’ai réellement voulu m’y mettre, j’ai tout de suite opté pour un « vrai » studio de yoga avec une prof qualifiée.
Et j’ai eu beaucoup de chance visiblement car, même si depuis trois ans j’ai eu l’occasion de tester différent cours, avec  différentes profs, dans différentes villes et différentes ambiance (studio, extérieur, atelier Lolë), je peux dire que je suis toujours aussi satisfaite de ma prof et de son studio, que je préfère pour le moment à toutes les autres expériences que j’aie pu avoir (même si le yoga en extérieur de l’an dernier à Lyon m’avait fait passer un excellent moment).

Seulement voilà, les cours de yoga, ça reste relativement cher, même si les prix baissent drastiquement en prenant un abonnement (c’est en tout cas comme cela que ça se passe dans mon studio). Du coup, je ne peux me permettre qu’un à deux cours par semaine, maximum. Et j’ai encore un peu de mal à pratiquer de manière régulière à la maison, même si je sors de plus en plus souvent mon tapis.

Depuis plusieurs mois, je me suis mise à consulter le site américain Do You Yoga (entre autres) et j’ai constaté qu’en plus des articles, des cours en ligne étaient également proposés. Un partie de ces cours est payante, l’autre est totalement gratuite. Et ça c’est très appréciable 🙂 Lire la suite

J’ai participé au Lolë spring meet-up de Lyon.

Hier dimanche, je me suis offert une petite journée de détente à Lyon. Journée bien méritée après une semaine passée les yeux rivés non stop sur un écran d’ordinateur pour le boulot !

C’est donc sous un grand soleil que j’ai sauté dans le train, direction la capitale des Gaules ! Et le prétexte principal de ce périple était une séance de yoga en plein air organisée par la marque canadienne Lolë.

lolemeetup1
Nous avions donc rendez-vous à 11h sur le quai Augagneur, au bord du Rhône pour une heure de Vinyasa.
Le cours était animé par Julia, du studio lyonnais O Yoga et nous étions 200 inscrits ! Oui, oui, 200 !
Bien que je sois venue seule, j’ai trouvé l’ambiance très sympa. La séance s’est déroulée dans la bonne humeur et Julia a bien pris le temps d’expliquer les variations possibles pour chacune des postures afin que tout le monde, quel que soit son niveau, y trouve son compte.

10277593_803149916376779_5939096670217949501_n
Photo : Facebook Lolë Women

J’ai pour ma part apprécié de pouvoir pratiquer d’une manière totalement différente de celle dont j’ai l’habitude. Sortir du studio de yoga pour se retrouver en plein air, dans un cadre aussi sympa, était fort agréable (malgré les creux et les bosses dans la pelouse lyonnaise 😉 ).

J’ai également apprécié de voir la diversité des participants ; par exemple des mamans accompagnées de leurs enfants, ainsi que des hommes ! Car non, le yoga n’est pas qu’un truc de filles (ou de vieux hippies 🙂 ) contrairement à ce que beaucoup ont encore l’air de penser !

Si l’un des meet-ups Lolë passe par votre ville et qu’il reste des places, je ne peux que vous encourager à vous inscrire et à profiter à fond de cet événement.
Et je compte pour ma part bien essayer de participer à l’un des cours parisiens organisés sur la terrasse du Wanderlust d’ici la fin du mois !

Namasté everyone !

Comment je me suis mise au yoga.

Le yoga, j’avais déjà vaguement essayé il y a quelques années. Dans une salle de sport. Pas motivée. Avec un troupeau de pintades. Bon ok, j’avoue, c’était pas vraiment le meilleur état d’esprit pour espérer accrocher avec cette discipline !
Et puis là, 6 ans plus tard, j’ai vraiment mal au dos et je me dit qu’il faut faire quelque chose.

Cette année, je me suis remise doucement au sport : aquagym et vélo d’appartement pour commencer. Avec bien-sûr toujours du snowboard en hiver, et même un peu de corde à sauter depuis quelques temps.

Le but premier était de faire disparaitre un peu cette vilaine cellulite des cuisses et des fesses. Je suis plutôt grande et mince mais je n’y coupe pas malheureusement même si je crois bien que je la vois pire qu’elle n’est en réalité !
C’est donc dans cette optique que j’ai attaqué l’aquagym (ça marche pas mal d’ailleurs, ma peau s’est bien lissée depuis la rentrée). Par contre, je n’avais pas vraiment pensé que je pourrais également adopter un sport qui fasse vraiment du bien à mon dos.

Et puis un jour comme ça, je me suis dit que le yoga ne pourrait pas me faire de mal. En plus, je suis une grande stressée donc bon…

J’ai donc cherché un cours sur Grenoble et après avoir trouvé pas mal de propositions différentes, j’ai opté il y a un mois pour un cours mi yoga, mi pilates. Autant découvrir deux disciplines !
Et je peux vous dire que je suis carrément emballée par le yoga (le côté pilates, un peu moins par contre).
Le yoga que j’ai commencé à pratiquer est un yoga dynamique (vinyasa), où les postures sont enchainées et où on n’a du coup pas le temps de laisser vagabonder son esprit tellement les différents mouvements demandent de la concentration ! C’est parfait pour moi qui ai un gros souci pour fixer mon attention depuis quelques mois. J’avais peur de ne pas réussir à me concentrer et du coup là, pas de problème. J’espère que ça pourra d’ailleurs m’aider à retrouver un peu de cette capacité de concentration que j’ai semble-t-il perdue.

Contre toute attente, je trouve cela beaucoup plus physique que prévu et il y a certaines postures vraiment difficiles à tenir pour moi. Je sens mes muscles qui travaillent, aucun doute là-dessus.
C’est également très très bien au niveau de l’étirement de la colonne vertébrale. Et ça, je peux vous dire que ça fait rapidement un bien fou au dos. Dès la première séance j’ai bien senti la différence.

Le yoga vous apprend à mieux vous tenir, avec une bonne posture, à faire appel aux bons muscles, et à réaligner en quelque sorte votre corps. Je n’en attendais vraiment pas tant (surtout aussi rapidement) et je suis ravie.

Alors bien sûr, je suis encore très très loin d’être souple mais ça viendra ! Et je sens déjà tous les effets bénéfiques du yoga (qui m’aide d’ailleurs encore plus que l’aquagym à raffermir mes cuisses, j’ai l’impression qu’il commence même à déloger cette vieille cellulite un peu trop incrustée).
L’effort que me demande le yoga dynamique correspond exactement à celui que j’ai envie de fournir.
Je me suis même mise à en faire régulièrement à la maison (20 à 30 minutes environ tous les 2 jours pour l’instant, bien souvent à l’aide de ma Wii et de sa balance board).

Et vous, vous avez déjà testé ? Quel sorte de yoga ? Est-ce que ça arrive à vous déstresser ? (Parce que pour le moment, moi, je suis bien pendant que je pratique, mais pas du tout plus zen à côté !!).