L’épineux cas du cuir.

Cela fait longtemps maintenant que j’ai envie d’aborder la question du cuir par ici afin de recueillir un peu vos avis sur ce sujet, qui peut vite s’avérer épineux, voire polémique.

Autant vous le dire tout de suite, si je ne mange plus de viande, je porte néanmoins toujours du cuir alors que cela me semble totalement inconcevable de porter de la fourrure, même vintage… Paradoxe quand tu nous tiens !

Pour certains, fourrure et cuir sont deux choses bien distinctes, et cela ne leur pose aucun problème de boycotter l’une, tout en continuant de porter l’autre sans arrière-pensées.
Mais pour que les choses soient bien claires : une fourrure, ça n’est pourtant rien d’autre qu’un cuir sur lequel on a laissé les poils !

On entend également souvent que le cuir est un simple sous-produit de l’industrie de la viande et que tant que cette industrie existe, autant en utiliser toutes les productions (alors que pour la fourrure, l’élevage est fait spécifiquement dans le but de récupérer les peaux et uniquement les peaux).
C’est une position qui se défend mais ça n’est pas la mienne. Et pourtant, cette pratique de boycott de la fourrure d’un côté / port de cuir de l’autre, correspond très concrètement à ce que je fais actuellement, tout en ne trouvant pas ça cohérent du tout d’un point de vue éthique…

Si je fais ce choix pour le moment, absolument discutable si l’on se place du côté de la protection animale, c’est parce que c’est celui qui me semble avoir le moins d’impact global sur l’environnement et la planète s’il est appliqué de manière réfléchie.
Vous trouverez des études prouvant qu’au final l’utilisation du polyuréthane dans l’habillement est moins polluante que celle du cuir… Même si je reste assez dubitative là-dessus (on parle quand même en gros de plastique issu de la pétrochimie et non bio-dégradable), ce dont je suis néanmoins convaincue, c’est bien que l’industrie du cuir est elle aussi une catastrophe écologique et humaine dans sa grande majorité malheureusement (voir cet article de One Voice par exemple).

Mais alors remplacer un mal par un autre, ça n’est pas vraiment une solution me direz-vous. Dans l’idéal, il faudrait donc pouvoir se passer à la fois de cuir et de matériaux synthétiques visant à le reproduire.
Sauf que pour le moment, je ne me vois pas vraiment affronter les hivers grenoblois en baskets en toile par exemple !
Concrètement, je n’ai pas encore trouvé d’alternative qui me satisfasse vraiment pour les deux choses en cuir dont je n’arrive pas à me passer : les chaussures, et le perfecto.

(c) Deadwood
(c) Deadwood

J’ai eu un perfecto en simili, pas éthique pour deux sous (il venait du géant espagnol chez qui je ne mets plus les pieds depuis).
Après m’être acharnée pendant plusieurs mois, j’ai fini par le revendre alors que j’adorais sa coupe. En cause : la matière totalement désagréable et absolument pas respirante qui me faisait transpirer de manière systématique et très désagréable.
Du côté des chaussures, soit elles tombaient en lambeaux rapidement, soit elles étaient trop rigides et ne se faisaient jamais à mon pied.

Pour que vous compreniez bien le problème, je ne suis pas quelqu’un qui change de veste et de chaussures tous les jours. Je vis littéralement 80% du temps dans mon perfecto et mes bottes motardes. Que je porte une robe ou un slim, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve (la plupart du temps, la technique de l’oignon est ma meilleure amie pour m’adapter aux températures !). Et je n’ai absolument aucune envie de changer de chaussures et de manteau/veste au gré de la mode !
J’ai bien-sûr d’autres pièces dans mon dressing pour certaines occasions et pour varier un peu quand même de temps en temps, mais en gros, vous avez l’idée, le but étant bien d’avoir une garde robe plus réduite, que j’aie envie de porter dans son intégralité, et ce pendant longtemps.

J’attends donc que mon perf et mes boots résistent réellement à l’épreuve du temps, pas juste un an ou deux. Et c’est pour cela que mon choix se porte encore sur le cuir : il dure beaucoup plus longtemps et correspond mieux à mon usage personnel.

A quoi bon choisir du simili, si c’est pour remplacer sa paire de chaussures ou son perfecto tous les ans ?
A mon sens, un bon cuir, bien entretenu, que l’on garde de nombreuses années a un impact bien moindre sur l’environnement. Une fois encore il me semble que la clé réside finalement dans le fait de refuser la surconsommation et la mode jetable en faisant des choix avisés au départ.

Du coup, de mon côté, je privilégie systématique le tannage végétal depuis un moment pour mes chaussures en cuir, et j’ai décidé de me tourner vers l’entreprise française labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant La Botte Gardiane quand j’aurai besoin de remplacer l’une de mes paires indispensables (mais j’ai encore du stock car j’ai été une consommatrice de chaussures relativement assidue par le passé).

(c) La Botte Gardiane
(c) La Botte Gardiane

Concernant le perfecto, j’ai porté mon choix sur un modèle d’une petite marque suédoise, Deadwood, fait à partir de cuir recyclé qui serait sinon parti à la décharge. Et en profitant d’une jolie promo, j’ai pu contourner les prix en conséquence avec le côté un peu « hype » de la marque !
Je voulais initialement me tourner vers un perfecto de seconde main, mais impossible de trouver exactement ce que je recherchais et pourtant j’avais à l’époque écumé les friperies parisiennes !

Voilà pourquoi je porte encore du cuir aujourd’hui en attendant que les alternatives végétales soient 100 % prêtes ! Et vous alors, quelle est votre position là-dessus ? Avez-vous trouvé des solutions alternatives satisfaisantes ?
Et comme nous avons probablement tous/toutes des avis plus ou moins différents sur la question, je vous remercie de rester bienveillant(e)s et constructifs/ves dans les commentaires !


Pour compléter :

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "L’épineux cas du cuir."

avatar

üilla
Invité
10 mois 18 jours plus tôt

oui difficile de quitter le « cuir ». Je n’ai pas trouvé non plus de vrai alternative. Car souvent les sacs en cuir vegan sont pas très beaux question esthétique (formes). De même pour le perfecto, je n’ai jamais pu me séparer de mon Zadig je l’aime trop et ne bouge pas. En ce qui concerne les marques de cuir vegan souvent elles sont hors de prix également ! sinon le simili cuir beurkkk !
Bon dimanche üilla

http://uilladesign.blogspot.fr/
https://www.etsy.com/fr/shop/uilladesign

Stella
Invité
10 mois 14 jours plus tôt
J’ai souvent lu que le cuir est issu d’une filière différente de la viande et que le cuir peut être jusqu’à 20 fois plus polluant qu’une matière synthétique… évidemment, je pense que ça dépends des produits. Pour ma part, j’ai arrêté de consommer du cuir et j’ai commencé à chercher des alternatives, principalement pour les chaussures. Certaines marques proposent des chaussures en faux cuir de grande qualité. Jai acheté mes boots chez Wills London pour ma part. J’en parlerai bientôt sur mon blog. Si le cuir est vraiment une matière à laquelle tu es très attachée, tu peux aussi acheter… Read more »
Laurent Minh
Invité
10 mois 1 jour plus tôt
Je suis végétalien et pourtant je porte du cuir moi aussi. Mon perf a plus de trente ans, autant dire qu’il me durera toute ma vie. Pour les végans pur jus ; porter du synthétique revient à porter des produits issus de la pétrochimie, donc avec une origine animale en partie puisque le pétrole est constitué en partie d’animaux, ce qui me laisse un peu dubitatif. Si le cuir est issu d’un animal qui a vécu heureux en liberté dans les montagnes telles que j’en vois dans les Pyrénées et qui n’ont vraiment pas l’air d’être malheureuses, alors cela ne… Read more »
Anne-Sophie
Invité
Anne-Sophie
9 mois 26 jours plus tôt
J’ai entendu parler d’une petite nana dans le sud qui s’était lancée dans le cuir de poisson. Elle faisait le tour des poissonnieries de la région pour récupérer les peaux qui sont à la base destinées à être jetées. Elles les tannait ensuite avec des extraits végétaux. Le cuir qu’elle fabriquait était très beau et de très belle qualité. Cette technique en est qu’à ses balbutiements mais je trouvais le concept très novateur et prometteur. J’espère que celle-ci se répandra, car il me semble que ce soit une bonne alternative au cuir de veau etc.. Après, pour ce qui est… Read more »
trackback

[…] ma consommation de ces matières. Je suis contre la fourrure et j’ai déjà évoqué ici le cas du cuir il y a quelque temps, mais je n’avais jusqu’à aujourd’hui jamais parlé de la […]

wpDiscuz