Un mois sans achats : le bilan.

Comme j’en avais évoqué la possibilité en début d’année lorsque je vous avais présenté mes projets pour l’année 2016, j’ai décidé de renouveler mon expérience de mois sans achats en février (expérience déjà tentée et menée à bien en avril 2014, mais sans vraiment réfléchir à la question plus que ça et sans en tirer de conclusions).

Nous sommes aujourd’hui le 1er mars et j’ai du coup décidé cette fois-ci de dresser un bilan de ce « no-buy month ». Cela me permettra d’avoir une trace à laquelle me référer si besoin et motivera peut-être certain(e)s d’entre vous à se lancer ce petit défi !

Comme je l’avais énoncé sur mon compte instagram, « no buy » signifie en particulier pour moi pas d’achats de :
– vêtements et chaussures
– produits cosmétiques
– livres, magazines et disques
– thés et infusions en boites
– objets inutiles d’une manière générale

En gros, lors d’un mois comme celui-ci je m’autorise :
– les achats indispensables du quotidien soit : nourriture et papier toilette
– quelques dépenses sociales, culturelles et d’actualité : verre entre ami(e)s, sortie de ski, concert, place de cinéma, éventuellement un resto. Point !

Sans achats, pour moi, signifie donc plutôt sans achats inutiles vous l’aurez ben compris. Un verre avec des amis est peut-être dispensable pour certains, mais j’avoue que ça n’est pas ma manière de voir les choses. Partager et élargir mon horizon (culturel notamment), cela me parait au contraire tout à fait nécessaire et j’ai donc naturellement choisi de ne pas stopper mes dépenses liées à cela (pour autant, je reste raisonnable et n’y consacre pas plus que le nécessaire).

Bon et alors, est-ce que j’ai réussi à tenir mes engagements ?!

D’un point de vu très pragmatique, non, je n’ai pas vraiment réussi mon défi, étant donné que j’ai acheté… des lunettes de vue !
Je suis myope depuis mes 3 ans, ma vue a légèrement changé ces derniers temps et l’ophtalmo m’a fait une nouvelle ordonnance début janvier pour remplacer mes anciennes lunettes. Problème : mon opticien, choisi en bonne partie pour des raisons éthiques, n’a pas de boutique à Grenoble… Du coup, j’ai attendu d’avoir à me rendre à Lyon pour une autre raison afin de faire d’une pierre deux coups et, ainsi, éviter un aller-retour pour rien. Et il se trouve que malheureusement cette visite lyonnaise est tombée début février ! Voilà donc pour la seule et unique entorse, qui du coup ne me gène pas plus que ça car elle était sensée, et surtout nécessaire.

Mais je vous avoue, que même avec cela, je considère ce défi comme une réussite et je n’ai pas trouvé qu’il était dur à relever !

J’en ai profité pour faire un petit point général sur mes habitudes (pas uniquement de consommation) et je vous ferai très probablement part de tout ça dans une seconde partie. Mais pour que cela ne soit pas trop indigeste, je vous propose simplement pour le moment quelques pistes qui pourront vous aider à réussir votre mois sans shopping si vous avez vous aussi envie d’essayer !

nobuymonth_blogbionatureRéfléchissez au sens que le shopping a pour vous. Quand et pourquoi avez-vous tendance à acheter : lorsque vous vous ennuyez ? Lorsque vous voulez vous faire plaisir ? Pour vous remonter le moral, ressembler à un modèle auquel vous vous identifiez, appartenir à une communauté ? Pour partager du temps et un intérêt commun avec des ami(s) accros au shopping ? Pour tenter de faire disparaître un complexe ?

– Prenez le temps de faire le point sur ce que vous possédez déjà et dressez une liste de ce qui vous manque réellement afin de ne plus vous disperser pour rien !

– Vous pouvez également en profiter pour faire le tri dans vos placards et mettre dans un carton les objets et vêtements sur lesquels vous avez un doute, que vous n’utilisez jamais etc… Si à la fin du mois ils ne vous ont pas manqué, il est peut-être temps de s’en séparer.

– Profitez-en pour vous désabonner des newsletters que vous recevez constamment dans votre boite mail. Car non, elles ne proposent aucune réelle opportunité ou offre immanquable ! Leur but n’est que de créer un désir auquel vous allez répondre par un achat. Même à moins 80%, et même si c’est une marque éthique qui le propose, un vêtement dont vous n’avez pas besoin reste un vêtement dont vous n’avez pas besoin… qui plus est assorti d’une dépense inutile !

Apprenez à fabriquer quelque chose que vous avez normalement l’habitude d’acheter, c’est valorisant, ça dépanne et peut parfois permettre de faire des économies lors de périodes moins fastes ! Cela peut être un produit d’entretien naturel, du dentifrice, un vêtement, tout ce que vous voulez en fait !

Remplacez l’achat d’un objet qui va vous encombrer par une expérience qui vous fait plaisir avec des personnes avec qui vous avez envie de passer du temps. L’important est de vous faire plaisir autrement qu’en consommant bêtement du matériel.

De mon côté, voilà concrètement comment cela s’est passé durant ce mois de février :

Je me suis tout d’abord rendu compte qu’à partir du moment où j’avais décidé de tenter cette expérience, mes envies d’achat avaient presque toutes disparu d’elles-même ! Et ça, je ne m’y attendais pas vraiment. Du coup je n’ai ressenti aucune frustration pendant ce mois, et je suis même partie pour prolonger un peu car en fait, je n’ai pas besoin de grand chose !

En ce moment, je survis très bien sans nouveaux livres (même d’occasion), en creusant dans les piles qui s’accumulent depuis un moment chez moi et en empruntant aux copains. Je pense également me réinscrire à la bibliothèque pour arriver à limiter mes achats aux ouvrages que j’ai vraiment envie de conserver.

Je commence à réfléchir à un beau voyage en Islande qui me paraissait un peu inaccessible car très cher, et ce sans pour autant me priver d’autres voyages. Je sais maintenant que je suis capable de mettre de l’argent de côté en n’achetant rien d’inutile et superflu.

Je me suis libéré du temps de cerveau (oui oui !) pour régler d’autres problèmes au lieu de penser à mon prochain achat de vêtement ! (Concrètement, j’ai entamé les démarches pour enfin changer de banque et m’orienter vers une offre plus éthique).

J’en ai également profité pour faire un petit point sur mes vêtements car si je réduis petit à petit ma garde robe depuis un bon moment maintenant, je ne m’étais pas vraiment aperçu que j’avais en fait remplacé certains achats inutiles et non éthiques par des achats toujours aussi inutiles, bien qu’éthiques. En gros, un pantalon Ekyog que je ne porte pas n’a pas plus sa place dans mon armoire qu’un jean H&M !
Du coup je me retrouve avec quelques jeans Ekyog, Kuyichi et Monkee Genes neufs ou presque, à revendre, et je m’aperçois que je n’ai aucun skinny noir qui me va alors que c’est le pantalon que j’ai envie de mettre chaque matin quand je m’habille !

Ensuite, et même si je n’avais pas exclu d’en racheter, j’ai appris à fabrique du dentifrice avec la recette de Planète Addict et j’en suis satisfaite ! Je ne compte pas abandonner mon dentifrice Weleda pour autant, mais je sais que maintenant je suis aussi capable de faire mon dentifrice maison avec les ingrédients que j’ai dans mes placards !

Mais en plus de toutes ces choses très concrètes, j’ai aussi mis le doigt sur deux ou trois trucs dont il faudra que je vous parle un peu plus tard 😉

Alors, et vous ? Quand est-ce que vous vous lancez ?!

shoppingbags_blogbionature

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Un mois sans achats : le bilan."

avatar

Biotiful Seasons
Invité
1 année 5 mois plus tôt

Vraiment un super article ! Oui tu me donne envie de tenter l’expérience, surtout pour réfléchir aux causes de ses envies d’achats souvent inutiles…
Et je serai bien intéressée par un article sur les banques plus éthiques 😉
Bisous!

Kolibri
Invité
1 année 5 mois plus tôt
Wow! C’est fou comme je me retrouve dans l’expérience que j’ai mené en janvier! 🙂 D’ailleurs, j’ai un rendez-vous dans quelques heures dans une caisse d’économie sociale! C’est dire qu’on est venu un peu au même conclusion! Et j’ai moi aussi acheté une paire de skinny noir ce mois-ci parce que je me suis rendue compte que c’était vraiment le seul vêtement qui me manquait dans ma garde-robe… Que les autres, c’était plutôt en trop! Et puis, je trouve qu’il reste plein de petits points positifs maintenant. J’ai vraiment bien réfléchi à ma façon d’acheter et je crois que ça… Read more »
Cécilia - Padlezzar
Invité
1 année 5 mois plus tôt

Quelle conclusion mystérieuse… 🙂 En tout cas, j’ai beaucoup apprécié ton bilan. Je te rejoins parfaitement sur tout ça ! De mon côté j’ai arrêté d’acheter à tout va (aussi pour des raisons financières) et après l’avoir un peu subi, j’en suis finalement désormais assez fière et cela me correspond davantage. Maintenant mon problème c’est plutôt pour dépenser hi hi ! Je vais réfléchir des jours avant de me décider à acheter une nouvelle fringue… pas facile à gérer non plus ! 😀 Merci pour ton partage d’expérience !

Julio
Invité
1 année 5 mois plus tôt

En tant que consommateur compulsif je tenterais bien aussi l’expérience… Je me retrouve chaque mois avec plein de choses inutiles que je pensais utile au moment de mon achat.. Je vous tiens au courant.
Très bon article, merci 🙂

trackback

[…] ! Comme je l’avais évoqué la semaine dernière, ma petite aventure du mois sans achats m’a permis de prendre un peu plus de recul que prévu […]

trackback

[…] raisonnablement, en évitant au maximum les achats d’impulsion et/ou inutiles et mon mois sans achat en février a encore bien fonctionné. Mais d’un autre côté, grâce ou à cause du blog […]

wpDiscuz