Le yoga et moi.

En cette période de rentrée scolaire, je me rends compte que beaucoup de personnes ont envie de débuter une nouvelle activité afin de se détendre, de rester en forme, de se défouler, ou tout simplement de se faire plaisir une fois ou deux par semaine.

Autour de moi, dans la « vraie » vie ou via le blog, j’entends un certain nombre de ces personnes s’interroger sur le yoga.
Bien que très à la mode depuis ces derniers mois/années, le yoga reste en effet un peu mystérieux et intimidant pour celles et ceux qui, malgré l’envie, ne le pratiquent pas. Et de nombreux clichés lui collent à la peau !

Du coup, aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler un peu de ma vision de la chose et de ma pratique, en tant que toute petite yogini, forcément imparfaite, pour vous montrer que oui, le yoga, c’est pour tout le monde !

Pendant longtemps, le yoga est en effet passé au choix pour : un truc d’illuminés fanatiques de l’Inde, à la limite de la secte, ou alors pour un ersatz d’activité physique pour fainéants.
Et puis un jour, hop, d’un coup de baguette magique il est devenu cette chose super à la mode pour jeune new yorkaise branchée, très fine, très musclée et très souvent blanche et blonde. Mouais…

De mon côté, je crois n’appartenir réellement à aucune de ces catégories. Et même si je suis probablement moi-même un ensemble de clichés (comme tout le monde d’ailleurs, non ?!), ils sont à priori plutôt éloignés de ceux que l’on associe bien souvent au yoga.

yoga_norway

Quand on fait du yoga, on a forcément déjà voyagé en Inde ou alors on rêve très fort d’y aller.
Alors moi, j’aime la Norvège et le Royaume-Uni, et je rêve de voir enfin une aurore boréale en Islande. Je ne supporte pas le soleil et je redoute plus que tout la chaleur. Je ne doute pas que voyager en Inde doit être très enrichissant, mais cela ne m’attire vraiment pas plus que ça.

Quand on fait du yoga, on est forcément un peu un(e) hippie qui s’habille de toutes le couleurs, écoute Ravi Shankar, et sourit béatement en toutes circonstances.
Ah mince, encore raté pour moi sur ce coup-là ! Même si j’aimerais bien sourire en permanence et être reconnaissante pour tout, tout le temps, je crois que j’ai encore un peu de chemin à faire. Et ça n’est pas grave ! C’est normal même.
Je n’ai rien contre Ravi Shankar, mais ça n’est pas exactement ma tasse de thé ! Je suis plutôt portée sur le metal bien violent 😀
Quant à mes vêtements, ils sont quasi-exclusivement noir !

Pour faire du yoga, il faut forcément être très souple.
Ou pas… du moins, pas forcément au départ. J’étais raide comme un bout de bois, et c’est en pratiquant que je me suis assouplie. Et après 4 ans environ, il y a toujours plein de postures que je n’arrive pas forcément à faire et ça n’est pas grave du tout ! Au contraire, j’ai compris assez vite que le chemin pour y arriver était peut-être encore plus intéressant que la réussite de la posture elle-même.

Et en même temps, le yoga, c’est pour les fainéant(e)s.
Alors là, comment vous dire ? Pendant longtemps, je n’arrivais pas à tenir les enchainements pendant mon cours tellement la forme que je pratique est physique et tellement moi, je ne l’avais pas, la forme 😉
Mais justement à force de patience et de persévérance, ça va de mieux en mieux, mes muscles ont commencé à se dessiner et mon souffle s’est amélioré !
Il existe différent types de yoga, et il y en a pour tous les goûts, toutes les morphologies et toutes les conditions physiques. C’est magique, non ?!

Quand on fait du yoga, on est forcément attiré par le côté spirituel.
Même si j’avoue qu’aujourd’hui ce point m’intéresse, au début je voulais simplement bouger. Rien de plus. Et personne ne me l’a jamais reproché. Tout comme personne ne m’a jamais obligé à chanter le Om à la fin d’une pratique si je n’en avais pas envie.

Vous voyez, nul besoin de correspondre à quoi que ce soit pour pratiquer le yoga ! Avoir envie de le faire est la seule condition nécessaire pour se lancer. Le yoga est aujourd’hui tellement varié que tout le monde peut trouver la pratique qui lui convient, très physique ou très calme, spirituelle ou non, lors d’évènements immenses avec des profs stars ou dans son petit studio de quartier etc…
Alors, vous vous y mettez quand ?

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le yoga et moi."

avatar

lessen-ciel
Invité
2 années 3 mois plus tôt

Merci pour ton article mis au point…! Pour ma part, Je ne cherche pas à savoir si c’est spirituel ou commercial car ce qui compte c’est d’y prendre du plaisir et de partager … Namasté 😉

wpDiscuz