Je m’interroge.

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui une question me turlupine et j’aurais besoin de vos lumières pour m’éclairer un peu à ce sujet.

Voilà, en fouinant un peu dans le super blog Les cheveux de Mini que je vous conseille vivement, je suis retombée sur cet article : http://mini-wlosy.blogspot.fr/2012/11/klorane-du-faux-naturel-la-torture-des.html

Bon déjà le sujet est super intéressant (et me conforte dans mon boycott de Klorane), mais en plus l’un des commentaires m’a clairement interpellée : celui d’une jeune femme qui nous fait part d’une étrange réponse qu’elle a reçue de la part du Comptoir des Lys (qui détient la marque Coslys que j’aime à priori beaucoup).

Sur la question des tests sur les animaux, cette lectrice met en lumière le fait que Melvita, Lavera et Logona vendent leurs produits en Chine et que donc, des tests sont à un moment ou à un autre pratiqués sur leurs produits, et ce afin de pouvoir accéder à ce marché, qui, je le rappelle, impose une telle procédure. Ambiance déjà à ce niveau-là… Je réalise alors concrètement que des marques réputées clean (même si ce ne sont pas forcément celles que j’utilise personnellement – mon homme oui par contre) ne le sont pas vraiment à 100%…  Joie…

Mais ce qui m’a le plus perturbée c’est la réponse qu’elle a reçu de la part de Coslys donc à propos des tests. Car là c’est une marque dont j’utilise certains produits (shampoings), dont je suis satisfaite, et que j’avais soigneusement sélectionnée au moment d’opter pour des produits satisfaisant à la fois mes besoins « physiques » on va dire, et mon éthique.

Voilà cette réponse :
« Pour les tolérances oculaires de nos produits, nous utilisons effectivement des cultures de fibroblaste de cornée de lapin. Cette étude in vitro consiste à mettre le produit dilué en contact d’une monocouche de cellules puis après rinçage on évalue l’état du tapis cellulaire (mesure du pourcentage de viabilité cellulaire). Les cellules utilisée sont issus de culture cellulaire (lignée SIRC) et non prélevées directement sur les animaux. Bien sûr, à un moment donné, une petite quantité de cellules a été prélevée et isolée de la cornée du lapin (généralement récupéré sur les animaux d’abattoir) pour être mises en culture.
Nous utilisons également une autre méthode substitutive : évaluation de la cytotoxicité par diffusion en gel d’agarose sur lignée cellulaire NCTC L929 (fibroblastes de poumon de souris). »

Et donc là, j’avoue que je reste baba… je ne sais plus quoi penser. Il est pourtant bien précisé sur le site de la marque qu’elle ne pratique pas de tests.
Et du coup je me pose une autre question :  la réglementation en matière de tests pour les produits cosmétiques vient enfin de changer, mais les cellules animales, et non les animaux « entiers », entrent-elles dans cette interdiction ? Et d’ailleurs le shampoing, ça ne rentre pas dans la catégorie des cosmétiques, non ?

Que fait réellement Le Comptoir des Lys / Coslys ? Ils n’ont pas l’air de vendre en Chine (à Hong Kong si par contre). Et moi, je dois racheter une bouteille de shampoing, je prends quoi maintenant ? Help !!!

coslys logo

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Je m’interroge."

avatar

August Béatrice
Invité
August Béatrice
4 années 5 mois plus tôt
Bonjour, Suite à votre article, en tant que chef produits Coslys, je tiens à vous rassurer que les produits Coslys ne sont ni vendus en Chine continentale ni testés sur les animaux. Je tiens à préciser que depuis de nombreuses années, la marque Coslys est adhérente à l’association One Voice qui contrôle le fait que nos produits sont testés de manières alternatives. Je pense que la réponse qui a pu être donné il y a 4 ou 5 ans par un de mes prédécesseurs a été mal interprétée, depuis de nombreuses années les tests d’innocuité auxquels nous procédons sont sur… Read more »
Gato
Invité
2 années 9 mois plus tôt

Bonjour,

Vous parlez de cellules cultivées en laboratoire. Est-ce que ce sont des cellules humaines donc ?

Pour l’auteure du blog : les shampooings rentrent dans les cosmétiques.

wpDiscuz